mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’Otan s’entraîne à Cazaux

L’Otan s’entraîne à Cazaux

Marceau Bonnecaze, Sudouest.fr

jeudi 6 octobre 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Baptisée Embow, cette opération doit permettre d’évaluer les systèmes de protection des avions et hélicoptères.

Actuellement se déroule sur le site de la Direction générale de l’armement (DGA) de Cazaux, anciennement Centre d’essais en vol et sur celui de Biscarrosse, un exercice de l’Otan baptisé Embow.

Dans le cadre de cet exercice, les forces aériennes de différents pays de l’Otan mettent à profit jusqu’au 12 octobre le rassemblement en un même endroit de différents moyens de simulation de menaces sol/air, afin d’évaluer les systèmes de protection de leurs avions et hélicoptères. Un sujet qui est devenu une des préoccupations majeures de la guerre aérienne moderne, comme l’ont révélé les récentes opérations aériennes.

Il s’agit d’évaluer le niveau d’auto-protection des avions équipés de leurres et de brouilleurs infrarouges, confrontés à la menace de missiles équipés d’autodirecteurs du même type. Les résultats permettront à la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, le Canada, l’Australie, les États-Unis et la France de dégager des pistes concrètes d’optimisation dans ce domaine qui connaît une évolution constante.

Les récentes opérations en Libye ont démontré toute l’importance de ces systèmes d’auto-protection face à des batteries de missiles air. Mardi dernier la présentation de l’exercice s’est déroulée devant une dizaine de journalistes spécialisés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :