mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Un couple d’espions russes présumés arrêté en Allemagne

Un couple d’espions russes présumés arrêté en Allemagne

Le Monde, avec AFP

mardi 25 octobre 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Un couple d’espions russes présumés, actifs depuis une vingtaine d’années, a été interpellé en Allemagne mardi selon des extraits diffusés samedi du magazine Der Spiegel à paraître dimanche. Ce couple, portant des noms allemands, est détenu depuis son arrestation par un commando de la police criminelle fédérale (BKA) à Ballingen, une ville située à une quarantaine de kilomètres au sud de Stuttgart (Bade-Wurtemberg), et à Marburg, à environ 70 km à l’est de Cologne (Hesse), selon le magazine.

Les deux espions présumés, identifiés comme Andreas et Heidrun A., respectivement 45 ans et 51 ans, sont soupçonnés d’avoir travaillé pour les services de renseignement extérieurs russes (SVR), mais les objectifs de leur mission restent pour le moment confus, rapporte également le magazine. Les deux intéressés contestent les accusations dont ils font l’objet.

Interrogé par l’agence russe Interfax, un porte-parole des services de renseignement extérieurs russes a indiqué qu’"il n’y aurait aucun commentaire sur ces informations". Le SVR n’était pas joignable samedi après-midi. Selon Der Spiegel, la police a surpris la femme alors qu’elle était en train d’écouter des messages cryptés sur un émetteur.

Les espions présumés étaient porteurs de passeports autrichiens qui mentionnaient des lieux de naissance en Argentine pour lui, et au Pérou pour elle mais, après des vérifications en Amérique latine, les enquêteurs ont constaté que ces renseignements étaient faux. Selon l’hebdomadaire, s’appuyant sur les hypothèses des enquêteurs, le couple aurait pu opérer en Europe, se servant de leur domicile allemand comme d’une base. Il est également possible qu’ils aient servi de relais entre d’autres agents et Moscou.

Il s’agit de la première affaire de ce genre en Allemagne depuis la réunification il y a 20 ans, selon le magazine et les enquêteurs émettent l’hypothèse que l’activité du couple au sein des services extérieurs russes aurait pu débuter du temps du KGB. La présence du couple en Allemagne de l’Ouest daterait de 1988.

Der Spiegel affirme qu’Andreas A. qui s’exprime avec un accent russe alors qu’il affirme ne pouvoir parler qu’allemand, anglais et espagnol, est arrivé dans le pays pour y étudier. Il a suivi des études de construction mécanique et sur les matières plastiques, avant de travailler pour un sous-traitant de l’industrie automobile. Avec sa compagne, qu’il a épousée en 1990, il a eu une fille. Il aurait ensuite plusieurs fois changé d’emploi et de domicile. Au début de l’année 2011, il aurait commencé un travail de conducteur de projet dans une entreprise installée à Ballingen.

L’Office fédéral de protection de la Constitution (service du renseignement intérieur) a porté son attention sur ce couple après que le FBI américain a découvert ces dernières années un réseau d’agents du SVR sur son territoire. Depuis la fin de l’été, les autorités allemandes avaient reçu des indices accréditant l’idée que le couple allait faire ses valises.

En juillet 2010, les Etats-Unis avaient échangé avec la Russie dix agents secrets dont la très médiatique Anna Chapman, travaillant pour le SVR sur le territoire américain, contre quatre espions officiant pour les Etats-Unis en Russie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :