samedi 18 novembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > SCRS : le président du comité de surveillance quitte

SCRS : le président du comité de surveillance quitte

La Presse Canadienne

samedi 12 novembre 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le patron de l’organisation en charge de surveiller les services de renseignement canadiens a démissionné jeudi au milieu d’une controverse sur ses liens avec le milieu des affaires.

Le premier ministre Stephen Harper a affirmé qu’il avait accepté la démission d’Arthur Porter, le président du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité.

Plus tôt cette semaine, le quotidien The National Post avait rapporté que M. Porter avait conclu un contrat avec un important lobbyiste international.

Les conservateurs ont nommé Arthur Porter au comité il y a trois ans. Il en est devenu le président l’année dernière.

Dans un communiqué, le premier ministre a indiqué qu’une membre du comité assurerait l’intérim jusqu’au remplacement du président.

Le comité doit étudier les activités du Service canadien du renseignement de sécurité et en faire rapport aux parlementaires.

« J’aimerais remercier le Dr Porter d’avoir siégé au Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité et d’avoir servi son pays », a affirmé Stephen Harper dans le communiqué.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :