samedi 24 juin 2017

Accueil du site > Défense > France > L’IGN confie à Thales et Cassidian la maîtrise d’œuvre de (...)

L’IGN confie à Thales et Cassidian la maîtrise d’œuvre de la seconde phase de l’Opération TopoBase Défense

Zonebourse.com

mercredi 23 novembre 2011, sélectionné par Spyworld

logo

- Poursuite de la constitution des bases de données géographiques pour la Défense
- Première base opérationnelle de 5 millions de km²

L’IGN (Institut Géographique National), qui agit en tant que maître d’ouvrage délégué pour le compte de la Direction Générale de l’Armement (DGA), a confié à Thales et Cassidian la seconde phase de l’opération TopoBase Défense. Cette opération a pour objectif la production de données pour l’alimentation des bases de données géographiques du ministère de la défense. Ce contrat confirme le positionnement du partenariat Thales-Cassidian comme leader dans le domaine des données géographiques de très haut niveau.

La préparation et la conduite des opérations militaires nécessitent que les Forces armées puissent s’appuyer sur une référence cartographique pertinente et accessible à tous pour pouvoir avoir une appréciation juste et commune de la situation opérationnelle. Dans ce cadre, l’IGN a sélectionné le consortium Thales-Cassidian, dont Thales est mandataire, comme maître d’œuvre de l’opération TopoBase Défense. Cette opération vise en effet à mettre en place un dispositif adapté de production de données géographiques (bases de données vecteur, ortho-images, cartes raster, etc.) pour alimenter les bases de données géographiques du ministère de la défense. Le consortium Thales-Cassidian a la responsabilité de l’ensemble du processus, depuis l’analyse des besoins de l’état-major, jusqu’au contrôle qualité des produits livrés. Ce processus intègre également l’entretien des spécifications, la définition du référentiel de production (procédures, outils, contrôle), et le pilotage des sous-traitants, de façon à garantir la cohérence et l’homogénéité sur l’ensemble des produits TopoBase Défense.

Ce marché, d’une durée totale de six ans, vise à fournir à l’état-major des armées les données numériques de géographie nécessaires à la mise en œuvre de nombreux systèmes d’armes et systèmes d’information. L’emploi de données issues de l’opération TopoBase Défense, qui garantit cohérence en géométrie et en format, contribue également à l’interopérabilité entre les systèmes et avec les alliés.

« Je suis très fier que l’Etat ait renouvelé sa confiance au groupement Thales-Cassidian après nous avoir confié la première partie de l’Opération TopoBase Défense et le projet sur les Modules Géographiques Projetables. » explique Jean-Michel Lagarde, Vice-Président de Thales en charge des activités de Systèmes de Protection, « Ce succès est à la fois le résultat de la forte complémentarité des expertises entre Thales et Cassidian, et de l’établissement de nombreux partenariats avec des PME européennes très innovantes et spécialisées en géomatique. Ce sont au total près de 150 personnes qui allient leurs expertises métier pour la réussite de cette opération. »

« La maîtrise de l’information dans sa globalité et la connaissance des zones d’intervention constituent un multiplicateur de forces précieux pour l’état major des armées. C’est pourquoi notre société est particulièrement fière de la confiance que lui témoigne l’Institut géographique national à travers son choix », a ajouté Franck Calvet, Vice-President de "Integrated Systems" au sein de Cassidian.

La première phase de l’opération TopoBase Défense avait été notifiée en 2005 par la DGA dans le cadre du programme DNG3D (Données Numériques Géographiques et 3 Dimensions) au consortium Thales-Cassidian dont Thales est mandataire. La phase 1 de l’opération TopoBase Défense a permis de constituer une base de données vecteur au 1 :50 000 et 1 :250 000 sur 5 millions de km².


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :