mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Budget 2007 : George Bush veut réduire les dépenses sociales au profit de (...)

Budget 2007 : George Bush veut réduire les dépenses sociales au profit de la défense

Le Monde, avec AFP et Reuters

lundi 6 février 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La Maison Blanche a présenté, lundi 6 février, un projet de budget 2007 de 2 770 milliards de dollars, qui prévoit une forte augmentation de l’enveloppe allouée à la défense et à la sécurité intérieure mais rogne sur de nombreux autres secteurs pour ne pas peser davantage sur le déficit.

Ce budget ramène le déficit à 354 milliards de dollars, soit 2,6 % du produit intérieur brut, contre 3,2 % attendus pour l’exercice 2006 (du 1er octobre 2005 au 30 septembre 2006). Pour l’exercice en cours (2006), la Maison Blanche table désormais sur un déficit global de 423 milliards de dollars, alors que, le mois dernier, elle avait envisagé un trou d’environ 400 milliards. Elle a expliqué cette progression par "les dépenses inattendues liées à l’aide et l’effort de reconstruction en réponse aux cyclones Katrina et Rita". En 2005, le déficit budgétaire américain avait atteint 318 milliards, soit 2,6 % du PIB.

"PROTÉGER NOS CITOYENS ET NOTRE PATRIE"

Le projet de budget 2007 prévoit au total 2 770 milliards de dollars de dépenses, soit une hausse de 2,2 % par rapport à 2006, et 2 416 milliards de recettes (+ 5,8 %). "Mon gouvernement a concentré les ressources de la nation sur notre plus haute priorité : protéger nos citoyens et notre patrie. En travaillant avec le Congrès, nous avons donné à nos hommes et femmes sur les lignes de front de la guerre contre la terreur le financement dont ils ont besoin pour vaincre l’ennemi et détecter, bousculer et démanteler les complots et opérations terroristes", a déclaré le chef de la Maison Blanche dans le message accompagnant son budget.

Une progression des dépenses est ainsi prévue pour trois secteurs principaux : la sécurité intérieure (+ 3,3 % à 33,1 milliards) et les affaires étrangères (+ 12,2 % à 33,9 milliards) mais surtout la défense, avec un budget record de 439,3 milliards de dollars (+ 6,9 %). Ce dernier est axé sur la lutte contre le terrorisme non conventionnel et les menaces de conflits internationaux majeurs.

Cette enveloppe n’inclut pas toutefois la rallonge de 50 milliards de dollars que l’administration aimerait obtenir pour financer les opérations militaires en Irak et en Afghanistan sur l’exercice 2007. La Maison Blanche demande aussi une enveloppe supplémentaire de 70 milliards de dollars pour les opérations dans ces deux pays sur l’actuel exercice 2006.

ÉCONOMIES SUR 141 PROGRAMMES

Au total, les dépenses discrétionnaires (qui ne nécessitent pas de feu vert du Congrès) augmenteraient de 3,2 % à 870,7 milliards de dollars. En revanche, neuf agences gouvernementales sur quinze devraient voir leur budget baisser en 2007, parmi lesquelles la justice, les transports et l’éducation. Les coupes les plus drastiques toucheraient les dépenses pour la police de proximité, les programmes de lutte contre les violences faites aux femmes et de soutien à la formation professionnelle.

Le projet prévoit dans le même temps que les dépenses pour 141 programmes jugés inefficaces soient réduites ou stoppées, ce qui permettra d’économiser "près de 15 milliards de dollars rien qu’en 2007". Pour la période 2007-2011, ce projet de budget propose d’économiser 65 milliards de dépenses, notamment sur le programme Medicare (couverture sociale des personnes âgées et handicapées), les aides agricoles, et les couvertures retraite.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :