lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le chef du centre antiterroriste de la CIA démissionne

Le chef du centre antiterroriste de la CIA démissionne

ATS

mercredi 8 février 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le directeur du centre antiterroriste de la CIA a été contraint de démissionner. Ce départ forcé s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’agence pour améliorer sa lutte contre le réseau Al Qaïda.°

Robert Grenier, 51 ans, a annoncé lundi à des collègues, dans un courriel, qu’on lui avait demandé de quitter la direction de cette unité. Elle est chargée de planifier et d’exécuter les opérations anti-terroristes et elle élabore des analyses dans ce domaine.

La CIA a été vivement critiquée pour son incapacité à localiser le chef d’Al Qaïda, Oussama ben Laden, et son bras droit, Ayman al Zaouahri, qui se trouveraient quelque part à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan.

La CIA a tenté en vain d’éliminer Zaouahri au moyen d’un tir de missile le mois dernier au Pakistan. La frappe, qui a entraîné la mort de 18 civils dont des femmes et des enfants, a été condamnée à Islamabad et a suscité des manifestations anti-américaines dans ce pays.

L’influence du centre anti-terroriste de la CIA a pâti des récentes réformes ayant abouti à la création du Centre national anti-terroriste. Celui-ci doit superviser la planification stratégique et valider dans ce secteur les renseignements et les analyses provenant de toute la communauté du renseignement.

Une source proche des services de renseignement qui a requis l’anonymat a expliqué que Robert Grenier avait été prié de partir par le chef des services clandestins de la CIA, dont l’identité est secrète.

"Il semble qu’il n’était peut-être pas assez agressif ou entreprenant, que c’est un bon agent mais qu’il y a peut-être des gens plus qualifiés pour ce poste", a-t-elle dit.

Robert Grenier est à la tête du centre anti-terroriste depuis moins d’un an. Il a passé la majeure partie de sa carrière dans des missions clandestines à l’étranger, souvent au Proche-Orient. Il était chef du bureau de la CIA à Islamabad au moment des attentats du 11 septembre 2001.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :