vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Cyber-attaque contre les USA, une simulation grandeur nature (...)

Cyber-attaque contre les USA, une simulation grandeur nature !

Cédric Messeguer, Vulnerabilite.com

mardi 14 février 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La semaine dernière les États-Unis ont été la cible d’une cyber-attaque de grande ampleur. Cet exercice au nom de code « Cyber Storm » avait pour objectif de tester les défenses américaines et la réaction du pays en cas d’attaque électronique majeure

Cette fois, l’objectif recherché était non seulement de valider si les USA étaient parés à répondre à des attaques ciblant leurs bases militaires et leurs services de sécurité, mais aussi toutes les infrastructures comme les centrales énergétiques, les centres de télécommunications et tous les centres de transports névralgiques.

Parmi la masse des assauts simulés, on retrouvait un scénario simulant la compromission par un hacker du système d’information d’une compagnie d’électricité conduisant à un arrêt au niveau national. Un exemple tiré d’évènements récents ?

Les principaux paramètres analysés concernaient le temps de réaction, l’efficacité de la réponse associée, la coordination entre les agences et enfin la pertinence du traitement appliqué.

Toutes les forces vives étaient sollicitées du niveau fédéral, local et gouvernemental en passant par les agences de sécurité internationales et certaines sociétés privées.

Le département Homeland Security, qui assurait la coordination de cet exercice, signale que toute cette opération était purement théorique et ne préfigurait en rien une menace terroriste réelle et n’avait eu par conséquent aucun impact sur Internet.

Il semble qu’au plus haut niveau des Etats une réelle prise de conscience émerge autour des risques encourus par les réseaux lors d’une attaque criminelle ou terroriste.

D’ailleurs, une fois de plus, l’actualité dépasse la fiction et les Danois en sont pour leurs frais. Depuis plusieurs jours, de nombreux sites Internet du pays sont pris pour cible par une horde de pirates protestant contre les caricatures du prophète Mahomet.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :