mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > L’armée se forme déjà à la lutte contre le terrorisme

L’armée se forme déjà à la lutte contre le terrorisme

RIA Novosti

jeudi 2 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Sans attendre l’adoption définitive du projet de loi antiterroriste, le ministère russe de la Défense modifie déjà les plans d’utilisation de l’armée, écrit le quotidien Vedomosti. Les militaires devront réglementer les cas de recours aux forces et aux moyens de l’armée : notamment, lorsqu’il faudra abattre les avions de ligne détournés par des terroristes.

Selon une source au ministère de la Défense, l’état-major général apportera au plan d’utilisation des forces armées les dispositions définissant les moyens à employer dans la lutte contre le terrorisme, y compris la DCA.

"Lorsqu’un char a été récemment utilisé pour éliminer des terroristes retranchés dans une maison privée à Makhatchkala, le procureur général a dit qu’en principe cette action justifiait une action en justice, à présent, la loi le permet", a expliqué Viktor Ozerov, président du comité de défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), qui a présenté mercredi ce projet de loi.

L’armée et son matériel ont déjà été utilisés activement dans les opérations antiterroristes (en Tchétchénie, au cours des actes terroristes de Boudennovsk, Kizliar et Beslan), la nouvelle loi ne fait que consacrer cet état de choses, a déclaré Andrei Soldatov, directeur du centre d’investigation Aguentoura.

Selon la source proche du FSB (Service fédéral de sécurité), le recours à l’armée dans la lutte contre les terroristes armés jusqu’aux dents est une "triste nécessité". "Des maisons sont périodiquement prises d’assaut dans le Caucase du Nord et les membres des unités spéciales périssent dans de telles opérations, car les terroristes sont dotés d’armes du même calibre et des mêmes moyens d’observation que les militaires". Les maisons fortifiées où se sont retranchés les terroristes doivent être détruites par les artificiers de l’armée en recourant aux blindés", affirme la source proche du FSB.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :