dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > 6,5 milliards d’habitants sous surveillance

6,5 milliards d’habitants sous surveillance

Ghislain Laporte, Indexel.net

jeudi 2 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

6,5 milliards d’habitants sous surveillance

’’Big Brother vous regarde’’. Et il écoute aussi vos conversations, mémorise vos empreintes digitales, décrypte vos e-mails et dispose de puissants moteurs de recherche pour détecter des comportements à risques. Le projet de "surveillance totale" mis en oeuvre par les autorités américaines après les attentats de 2001 mixe en effet les prédictions de Georges Orwell à la stratégie de dépistage préventif décrite dans le film "Minority Report". Pierre angulaire de ce projet à multiples facettes : une mégabase d’informations étendue aux 6,5 milliards d’habitants de la planète. Ce fichier mondial est en cours de développement mais attention, votre nom figure peut être déjà sur la "liste noire" qui regroupe 325 000 personnes offrant un potentiel de risque terroriste. Le dépistage préventif n’est d’ailleurs pas réservé aux seules autorités américaines. Un rapport récemment approuvé par le ministre de l’intérieur français évoque en effet la possibilité de détecter des comportements de futurs délinquants dès l’âge de trois ans.

Anticiper le risque terroriste

Une véritable traque aux informations personnelles est aujourd’hui engagée par les autorités américaines pour fichier toute la population mondiale. D’une part par le biais de moteurs de recherche tels que Google qui permettent d’analyser en quelques millisecondes des milliards de pages web archivées. D’autre part, à travers l’acquisition de fichiers aux quatre coins du globe. Une stratégie facilitée par la sacrosainte loi de "sécurité intérieure" décrétée depuis 2001.

En témoigne le rachat récent de Claritas et Consodata par la société américaine Acxiom. Les deux plus importantes enquêtes de consommation réalisées auprès de la population française peuvent être réquisitionnées à tout moment par les agences de renseignements américaines a récemment admis la direction d’Acxiom, comme l’indique Jacques Henno dans son ouvrage "Tous fichés". Plus inquiétant : le rachat récent du logiciel de téléphonie sur internet Skype par la société eBay permet désormais à la NSA (Agence de renseignements chargée des écoutes électroniques) d’accéder aux codes sources. Des informations précieuses pour espionner les conversations téléphoniques ou encore utiliser le logiciel comme mouchard. Une menace prise très au sérieux par l’administration française qui recommande aux laboratoires de recherche de désinstaller ce logiciel !

Un programme qui pourrait facilement être détourné

La collecte des informations personnelles s’effectue enfin très simplement et de façon massive via les compagnies aériennes qui desservent les Etats-Unis. Plus de trente données sont désormais exigées, dont les coordonnées personnelles mais aussi bancaires. Le dépistage préventif du risque terroriste peut alors commencer à travers la recherche de mot-clés ou de combinaisons de critères. Un passager dont le compte bancaire ne correspond pas au niveau de vie exigé pour voyager en première classe devient suspect. Plus largement, ce dispositif d’évaluation du risque est orchestré par des outils de data-mining surpuissants qui scrutent 24 heures sur 24 des mégabases d’information, le web, et plus officieusement les e-mails et les conversations téléphoniques dans le monde entier.

Si le but avoué de ce programme de surveillance totale est la protection des intérêts américains, la plupart des spécialistes européens de la lutte contre le terrorisme doutent aujourd’hui de son efficacité. Pour les plus pessimistes, ce programme pourrait être facilement détourné à des fins de surveillance politique ou "morale" des populations, mais aussi d’espionnage industriel. Les autres peuvent être rassurés car les pulsions de serial killer détectées chez leurs bambins sont d’ores et déjà en cours d’analyse et tout sera fait pour qu’ils ne passent pas à l’acte !

Pour en savoir plus :

Le site de Jacques Henno, auteur du livre "Tous Fichés", aux éditions Télémaque.

Lire aussi :

Carte d’identité électronique : demain tous fichés ? Web 2.0 : les internautes au centre de la Toile


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :