dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > George Bush est renforcé par le vote du Congrès reconduisant le Patriot (...)

George Bush est renforcé par le vote du Congrès reconduisant le Patriot Act

AFP, Reuters

mercredi 8 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Après des mois de polémiques, la Chambre des représentants a définitivement adopté, mardi 7 mars, le texte reconduisant les mesures antiterroristes de la loi dite Patriot Act, adoptée cinq semaines après les attentats du 11 septembre 2001.

Après le Sénat, il y a une semaine, la Chambre, par une majorité de 280 voix contre 138, a tranché dans l’amer débat qui agite les Etats-Unis sur les moyens de préserver les droits des citoyens dans la "guerre contre le terrorisme".

Ce vote permet au président George Bush de continuer à utiliser la plupart des moyens spéciaux accordés aux forces de l’ordre. La loi élargit notamment les pouvoirs d’enquêtes des autorités fédérales, en leur donnant accès aux données personnelles et à certains enregistrements de conversations téléphoniques.

"Nous avons vu ces derniers mois qu’Oussama Ben Laden et son réseau Al-Qaida continuent à comploter pour faire du mal aux citoyens américains, il nous faut donc rester vigilants", a souligné le président de la Chambre des représentants, Dennis Hastert. Un premier projet de loi visant à reconduire seize chapitres du Patriot Act, qui venaient à expiration le 31 décembre 2005, avait été bloqué, en décembre, par l’opposition démocrate et une poignée d’élus de la majorité républicaine, soucieux de protéger les libertés individuelles.

Cet échec, le jour même où le New York Times avait révélé un programme intensif d’écoutes téléphoniques menées aux Etats-Unis sans mandat de la justice, sur autorisation du président Bush, illustrait alors les réticences croissantes de l’opinion devant les méthodes de la "guerre contre le terrorisme".

Après deux prolongations à court terme, votées dans l’urgence en décembre et en février, le projet de loi adopté mardi pérennise la plupart des dispositions du Patriot Act. Toutefois, deux chapitres viendront à échéance dans quatre ans, à moins d’être reconduits une nouvelle fois.

George Bush, dont la popularité est en baisse très nette (58 % d’opinions négatives dans un récent sondage CNN/USA Today), sort renforcé par la reconduction du Patriot Act, qu’il devrait signer d’ici vendredi. - (AFP, Reuters.)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :