dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Les services secrets font du zèle aux archives nationales

Les services secrets font du zèle aux archives nationales

Courrier international

jeudi 9 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

"Le responsable des archives nationales, Allen Weinstein, a annoncé un moratoire concernant la mise au secret des documents. Cette suspension a été décidée dans l’attente des résultats d’un audit pour déterminer quels dossiers doivent être soustraits à la consultation publique", rapporte The New York Times. "La décision fait suite aux plaintes exprimées récemment par plusieurs historiens auprès de la direction des archives nationales, signalant que des documents vieux de plusieurs dizaines d’années qu’ils avaient déjà consultés et même photocopiés il y a quelques années avaient été retirés des dossiers accessibles au public", poursuit le quotidien américain.

Ainsi, il est apparu que, dans le cadre d’une action menée secrètement, les services de renseignements ont retiré quelques 55 000 pages en estimant qu’ils avaient été mis à la disposition du public par erreur. Cette affaire remonte à 1999, précise The New York Times. Weinstein, qui est à la tête des archives nationales depuis un an, avoue être "très peu au courant de ce programme de remise au secret qui a été appliqué pendant les sept dernières années". Malgré le sceau du secret et la discrétion qui entoure la classification des documents, les documentalistes pensent que les agences de renseignements impliquées seraient la CIA, les services de renseignements du ministère de la Défense et ceux de l’armée de l’air.

Les résultats de l’audit sont très attendus, d’autant que, selon les historiens, "le contenu des documents retirés est parfaitement anodin". Par exemple, signaleThe New York Times, "une grande partie concerne d’anciens rapports du ministère des Affaires étrangères sur les premiers temps de la guerre froide ou sur la guerre de Corée. Certains documents ont même déjà été publiés par le ministère lui-même dans le cadre de sa publication de l’histoire des relations extérieures des Etats-Unis."


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :