dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Premier succès de l’année pour Ariane-5

Premier succès de l’année pour Ariane-5

AP

dimanche 12 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La fusée Ariane-5 "dix tonnes" a placé sur orbite deux nouveaux satellites de télécommunications.

Premier succès de l’année pour Arianespace. Avec plus de deux semaines de retard sur la date initialement prévue, la fusée Ariane-5 "dix tonnes" a placé sur orbite, samedi 11 mars en fin de soirée, deux nouveaux satellites de télécommunications, SPAINSAT pour le ministère de la Défense espagnol, et HOT BIRD 7A pour l’opérateur européen Eutelsat. Le décollage du lanceur -une Ariane-5 ECA, dite Ariane-5 "dix tonnes" pour sa capacité de mise en orbite- depuis la base de Kourou, en Guyane française, a eu lieu samedi à 23h33 heure de Paris (19h33 heure locale, 22h33 TU). La masse totale des deux "passagers" de la fusée au décollage était de plus de 7,7 tonnes. Le satellite militaire espagnol SPAINSAT et le satellite européen de télévision et de radio HOT BIRD 7A, avaient successivement rejoint l’orbite de transfert visée 31 minutes et 58 secondes après le décollage, comme prévu. Dans un communiqué, le Premier ministre Dominique de Villepin s’est "réjouit" de ce succès, qui "souligne la place prééminente de la filière européenne Ariane dans le domaine des lanceurs".

Première mission de 2006

Il s’agissait de la première mission de l’année 2006 pour Arianespace, et du 170e lancement d’une fusée Ariane depuis la mise en service des lanceurs européens en décembre 1979. Initialement prévue dans la soirée du 21 février, cette mission avait été reportée une première fois quelques heures avant le décollage à la suite d’une anomalie constatée sur un des éléments de mise en oeuvre du lanceur. Le lancement avait été reprogrammé pour le vendredi suivant, 24 février, puis a nouveau reporté sur demande du constructeur de HOT BIRD 7A qui voulait effectuer des vérifications de télémesure. Mais, outre ce problème de satellite, la société du lanceur européen a dû faire face à la déconnexion d’un câble de purge reliant la table de lancement et la fusée. Ariane-5 a été retirée du pas de tir et ramenée dans son bâtiment d’assemblage afin d’effectuer la réparation. Prévu à nouveau le 9 mars dans la soirée, le tir avait été reporté une nouvelle fois en raison d’un problème de pression sur un moteur. Le satellite SPAINSAT est le premier satellite espagnol "dédié aux communications gouvernementales sécurisées", selon Arianespace. D’une masse de près de 3,7 tonnes, il a été construit par Space Systems/Loral. Positionné au-dessus de l’océan Atlantique, il devra transmettre des communications militaires pendant 15 ans, sa durée de vie nominale. Le plus gros satellite embarqué à bord d’Ariane-5 pour cette mission est HOT BIRD 7A avec une masse au décollage de 4,1 tonnes. Construit par Alcatel Alenia Space, HOT BIRD 7A sera le 21e satellite lancé par Arianespace pour le compte de l’opérateur européen Eutelsat. HOT BIRD 7A diffusera des programmes de radio et de télévision sur l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient pendant 15 ans, sa durée de vie nominale. Avec son réseau, Eutelsat diffuse actuellement plus de 850 chaînes de télévision et 550 stations de radio vers 110 millions de foyers sur la zone de couverture Europe, Afrique de Nord, Moyen-Orient. Le prochain lancement est prévu à la mi-mai.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :