mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Les noms de quelque 2 600 agents de la CIA disponibles sur la (...)

Les noms de quelque 2 600 agents de la CIA disponibles sur la Toile

Le Monde, avec AFP

lundi 13 mars 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Elle a 52 ans, elle est mariée, elle a grandi dans la banlieue de Kansas City et vit aujourd’hui dans un appartement de cinq pièces en Virginie. Elle est également agent de l’Agence centrale de renseignement américaine, la CIA, et a occupé au cours des dernières années des postes importants dans plusieurs ambassades américaines en Europe.

Les noms et coordonnées des personnels de la CIA sont faciles à trouver sur Internet, a affirmé, dimanche 12 mars, le quotidien Chicago Tribune.

Un journaliste de ce quotidien a eu accès à un annuaire de la CIA répertoriant les noms de quelque 2 600 employés et cinquante numéros de téléphone internes, grâce à un service de renseignement en ligne payant, parfaitement légal. Il a également découvert par ce moyen l’identité d’agents en poste dans des ambassades américaines en Europe.

"HORRIFIÉ"

A la demande de la CIA, le journal n’a pas publié les noms de ces agents, mais il cite une source anonyme selon laquelle le directeur de l’agence, Porter Goss, s’est dit "horrifié" par la découverte. "La couverture est une question complexe, rendue encore plus complexe à l’époque d’Internet", a déclaré au journal la porte-parole en chef de la CIA, Jennifer Dyck.

"Certains procédés qui marchaient auparavant ne marchent plus. Le directeur Goss est contraint de moderniser la manière dont l’agence organise ses couvertures afin de protéger nos agents qui font un travail dangereux", a-t-elle ajouté.

La porte-parole n’est pas entrée dans les détails des nouveaux procédés pour que ces renseignements ne tombent pas en de mauvaises mains.

Le quotidien a également découvert des sociétés-écrans créées pour protéger les activités des agents, et les avions utilisés pour les transports secrets de terroristes présumés vers des pays où la torture est en usage.

Plusieurs listes de sociétés-écrans ont disparu d’Internet depuis que la CIA a découvert ces failles dans la sécurité, selon le Chicago Tribune.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :