dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > UK : 007 va surveiller le net

UK : 007 va surveiller le net

Silicon.fr

lundi 3 avril 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Une nouvelle organisation de lutte contre le crime organisé va naître au Royaume-Uni, et consacrer 10% de son budget pour contrer la cyber-criminalité.

Il était temps ! Face à l’explosion des menaces et à l’impuissance des forces de police, il devenait inévitable qu’une division spécialement conçue pour lutter contre la cybercriminalité naisse.

Le trafic de drogue, l’immigration criminelle organisée, le blanchiment d’argent et l’usurpation d’identité seront les principales cibles de cette nouvelle agence qui veut faire figure de FBI "made in UK".

D’après nos confrères anglais de silicon.com : "Cette structure devrait s’appeler le SOCA pour "Serious Organised Crime Agency."

Le SOCA a été créé en combinant la division du National Crime Squad, celle du National Criminal Intelligence Service, et des experts des douanes et des services d’immigration

Enfin, et c’est là le volet qui nous intéresse plus particulièrement, l’unité nationale en charge des délits liés au Hi-Tech va également être incorporé dans ce nouvel ensemble.

Le représentant du ministère de l’Intérieur britannique, Charles Clarke, a déclaré : "J’envoi un message clair à toutes les organisations criminelles souterraines : Tremblez ! La SOCA marque un important pas en avant dans notre effort pour rester les mieux équipés dans la lutte contre ces systèmes mafieux"

Il a également indiqué :"cette nouvelle agence va utiliser les technologies du 21éme siècle et découvrir les nouveaux patrons de ces organisations criminelles."

Pour cela, cette agence va bénéficier de la présidence d’un ancien du MI5, Sir Stephan Lander, rappelons que le MI5 est le nom des des services secrets britanniques. Le SOCA devrait bénéficier d’un budget important de 400 millions de livres et environ 4.200 employés.

Selon son plan annuel, le SOCA va mettre 40% de ses efforts pour lutter contre le trafic de drogues, 25% pour contrer l’immigration clandestine organisée par des systèmes mafieux, et 10% pour les fraudes électroniques comme les menaces en "ph" (phishing et pharming) le spam, le scam et les autres.

Le montant du préjudice lié au crime organisé au Royaume-Uni est estimé à 20 milliards de livres par an, soit près de 300 livres par an pour chaque habitant.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :