lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Royaume-Uni : un centre Hi-Tech anti-terroriste ouvre ses portes

Royaume-Uni : un centre Hi-Tech anti-terroriste ouvre ses portes

Silicon.fr

mercredi 12 avril 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement britannique ne rigole pas avec la sécurité intérieure.

Les attentats de Londres du mois de juillet 2005 ont profondément marqué la société britannique. Aujourd’hui le ministre de la Défense vient d’annoncer la création d’un centre scientifique et technologique pour aider les forces de sa Majesté à anticiper et contrer les menaces terroristes.

Ce centre de lutte contre le terrorisme devrait permettre d’accélérer la réponse scientifique du ministère de la Défense aux menaces d’action sur le sol anglais, mais aussi d’action contre ses troupes stationnées dans des régions en guerre.

Interrogé par la presse, le secrétaire de la défense John Reid affirme : "ce nouveau centre va permettre d’offrir une véritable plate-forme internationale pour s’assurer que les progrès technologiques des laboratoires gouvernementaux, les avancées des centres de R&D des industriels et les projets d’universitaires puissent être utilisés le plus rapidement possible pour accélérer l’innovation et garder un coup d’avance sur les terroristes."

Ce nouveau centre va également être chargé de coordonner et contrôler l’usage qui est fait des sciences et des technologies utilisées. Il devrait petit à petit faire figure de "bonne adresse" pour les départements en charge de la défense d’autres gouvernements.

D’après les déclarations du directeur du centre, Ken Brigden, on comprend que la haute technologie n’est pas simplement l’arme secrète des officiels, mais que son usage est souvent détourné par les terroristes qui ne manquent pas d’imagination en la matière.

Ken Brigden explique : "La technologie joue un rôle de plus en plus important dans la façon dont les opérations terroristes sont organisées. Ce centre va être dirigé par les meilleurs éléments de la lutte anti-terroriste, avec notamment des spécialistes de la chimie, la biologie, la radiologie, le nucléaire et les explosifs. Ce nouveau centre a pour principale mission d’anticiper sur les menaces qui évoluent rapidement."

Enfin, ce centre, devrait travailler avec le SOCA, pour "Serious Organised Crime Agency" Une nouvelle organisation de lutte contre le crime. À l’heure actuelle, la Grande-Bretagne semble particulièrement vigilante et pro-active en ce qui concerne le terrorisme et le crime organisé. Un changement qui marque un véritable retour en grâce de ses services de renseignements, vivement critiqués après par la vague terroriste qui a semé la panique dans la City en juillet 2005 . (lire nos articles)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :