mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Un gros contrat pour Dell avec la défense japonaise

Un gros contrat pour Dell avec la défense japonaise

Vincent Hermann, PCINpact

vendredi 14 avril 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La branche japonaise de Dell vient de remporter un contrat assez conséquent puisqu’il s’agit d’équiper, ou plutôt de rééquiper les postes de l’agence de la défense. Ce contrat est, à ce jour, le plus important jamais remporté par la filiale.

Ce sont pas moins de 56 000 machines qui vont donc être livrées, mais cette livraison ne sera pas directe. La défense japonaise avait en effet lancé un appel d’offre sur un parc complet dont le prix total devait inclure obligatoirement le matériel, les logiciels, la maintenance et d’autres services. Cet appel a été remporté par la société Uniadex, une filiale de Nihon Unisys, pour la somme de quatre milliards de yen, soit un peu moins de 28 millions d’euros.

Uniadex a coiffé au poteau des sociétés japonaises telles que NEC, Fujitsu ou encore Hitachi. Les machines Dell seront livrées d’ici la fin de l’année, mais c’est Uniadex qui se chargera de la mise en place. Ce gros remplacement de machines doit servir à mettre en place un parc sécurisé grâce auquel les employés n’auront plus à emporter du travail chez eux. Ce système avait montré ses faiblesses lorsque les machines de l’agence ont commencé à être infectées par un ver nommé Antinny et véhiculé par Winny, l’équivalent japonais de Napster.

A cause de ce ver, des données sensibles de la défense ont été révélées, parmi lesquelles des informations personnelles de 10 000 prisonniers de la prison de Kyoto, des renseignements sur les victimes de crimes, les détails des procédures chirurgicales de 2 800 patients d’un hôpital privé ou encore, plus grave, des données sur des missiles japonais sol-air.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :