dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Les Canadiens deviennent offensifs dans la lutte contre l’espionnage (...)

Les Canadiens deviennent offensifs dans la lutte contre l’espionnage industriel

D.A., IsraelValley

dimanche 23 avril 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Alors que les américains n’ont jamais pardonné aux israéliens d’avoir mis en place une opération d’espionnage aux Etats-Unis (l’affaire Pollard, et peut être l’affaire de l’AIPAC -lobby juif américain), les voisins canadiens vivent quant à eux une opération exceptionnelle d’espionnage avec les... chinois. L’espionnage économique entre “pays amis” ne cesse pas d’alimenter les chroniques dans le monde. Chaque pays à ses “casseroles”.

Ainsi, les Canadiens deviennent offensifs dans la lutte contre l’espionnage industriel.

L’accusation portée par Ottawa contre la Chine pour espionnage économique au Canada “est sans fondement et n’est pas favorable aux relations bilatérales, a indiqué le 20 avril l’ambassadeur de Chine à Ottawa, Lu Shumin”.

“Je peux dire, de manière responsable, que le prétendu espionnage économique chinois au Canada n’existe pas du tout ... Elle (l’accusation) n’est pas favorable aux relations et à la coopération amicale entre nos deux pays”, a déclaré à Xinhua l’ambassadeur chinois.

M. Lu a tenu ces propos suite à l’allégation faite par le ministre canadien des Affaires étrangères Peter MacKay selon laquelle 1 000 Chinois mèneraient des missions d’espionnage économique au Canada afin de subtiliser des informations industrielles et technologiques.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a de nouveau évoqué cette question, déclarant que les commentaires de M. MacKay étaient fondés.

“Il doit être indiqué qu’il est irresponsable et infondé que le gouvernement canadien ait accusé des étudiants et spécialistes chinois en visite d’être des espions, sur la base d’informations sans fondement, au lieu de preuves solides”, a dit l’ambassadeur.

L’ambassadeur chinois a par ailleurs affirmé que les relations Chine-Canada avaient connu un développement pacifique depuis l’établissement des relations diplomatiques dans les années 1970 et que les deux pays avaient décidé de faire passer leurs relations bilatérales au niveau du partenariat stratégique l’année dernière.

“J’espère que les deux parties pourront faire plus pour promouvoir les relations bilatérales au lieu d’empêcher leur développement”, a-t-il souligné.

Cette attaque frontale des autorités du Canada vis à vis des Chinois est simple à traduire :”nous ne tolérons pas d’espionnage industriel sur nore sol. Même pour des pays “amis”.

Source : presse chinoise, Wall Street Journal, presse canadienne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :