mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > La géo-localisation ou l’espionnage autorisé

La géo-localisation ou l’espionnage autorisé

Michel Ktitareff, les Echos

lundi 24 avril 2006, sélectionné par Spyworld

logo

De nouvelles technologies permettent de localiser avec une précision de quelques mètres les propriétaires de téléphone ou d’ordinateur.

En décembre 2004, dans la foulée des nouvelles lois Patriot Act renforçant les capacités du gouvernement à surveiller le pays, le président Bush signait une directive visant à renforcer les capacités du système GPS de localisation par satellite. Pas assez précis ou fiable à son goût, pour assurer les nombreuses applications sécuritaires imaginées par les responsables du ministère de la Sécurité intérieure (Homeland Security). Coïncidence ou non, plusieurs technologies sont apparues depuis cette directive présidentielle, qui permettent de localiser de façon alternative - et avec une précision bien plus élevée - n’importe quel objet, ou personne, équipés d’une simple puce réceptrice.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :