lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Clearstream : vers un débat sur la politique du renseignement en France (...)

Clearstream : vers un débat sur la politique du renseignement en France ?

Exprimeo

mardi 2 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Derrière les enjeux politiques (responsabilité du Chef de l’Etat et de l’actuel Premier Ministre), l’affaire Clearstream va-t-elle mettre sur le devant de la scène le délicat dossier du renseignement en France ?

Aux USA, le vote du budget du renseignement a donné lieu pour la 1ère fois à une réelle fronde lors des débats parlementaires à la Chambre des Représentants. Une situation historique quand la coutume voulait une adoption traditionnellement feutrée de ce dossier très sensible. La raison de cette fronde est simple. Les Démocrates ont engagé la campagne du mid term (novembre 2006) sur les abus de l’Administration Bush supposée violer la Constitution et les droits fondamentaux des Américains au motif d’une paranoïa sans limite.

L’affaire Clearstream va-t-elle conduire à ouvrir aussi en France le dossier du renseignement ? Le remplacement du Directeur Général des Renseignements Généraux posait déjà de multiples questions. Il en est de même de la crise du CPE. Comment imaginer un Premier Ministre s’engager dans un dossier aussi "miné" s’il a eu connaissance de la réalité des réactions notamment des "partenaires" syndicaux ? Et s’il n’a pas eu connaissance de ce risque de réactions, comment l’expliquer ? S’agirait-il d’un exemple supplémentaire de déloyauté interne ou un vrai dysfonctionnement des services ? C’est là une question fondamentale pas encore posée publiquement de façon étonnante. Mais il faudra bien obtenir la clarté sur l’explication d’une telle prise de risques à 12 mois d’une élection présidentielle...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :