dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le directeur de la CIA démissionne

Le directeur de la CIA démissionne

Le Figaro.fr, avec AP, Reuters et AFP

vendredi 5 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le président américain George W. Bush a annoncé vendredi la démission du patron de la CIA, Porter Goss, moins de deux ans après sa prise de fonctions à la tête d’une agence ébranlée par la guerre en Irak et les controverses de la lutte contre le terrorisme.

« Ce matin, le directeur Porter Goss a présenté sa démission en tant que directeur de l’Agence centrale de renseignement, et je l’ai acceptée », a déclaré George W. Bush dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche. Le président Bush a loué le « professionnalisme » du chef de la CIA et affirmé qu’il avait rendu les Etats-Unis « plus sûrs ». Le patron de la CIA lui a répondu qu’il avait été « fier » de le servir. Les deux hommes n’ont pas donné plus d’explications et on ignore le nom de son successeur. Porter Goss, 67 ans, était à la tête de l’agence de renseignement américaine depuis moins de deux ans.

Prison secrète

Il laisse des services secrets à la réputation durablement ternie depuis leur incapacité à faire échec aux attentats du 11 septembre 2001. Il a d’ailleurs été récemment mis en cause en raison de l’existence de prisons secrètes de la CIA en diverses parties du monde où seraient détenus des individus suspectés de terrorisme.

Durant sa brève présence à la tête de la CIA, Porter Goss, un républicain fidèle du président, n’a pas hésité à faire « le ménage » au sein de l’agence, limogeant de nombreux responsables. Il avait succédé à George Tenet qui avait démissionné en juin 2004 après sept ans de présence à la tête de la CIA. La Centrale a été sous le feu des critiques après le 11-Septembre et depuis l’invasion américaine en Irak pour avoir fourni des renseignements qui se sont révélés erronés sur l’existence d’armes de destruction massive en Irak. Depuis avril 2005, l’agence a été placée sous la houlette d’un super-patron, le directeur du renseignement national (DNI) John Negroponte.

Un patron de « transition »

Le passage de Porter Goss à la tête de la CIA a été une période « de transition », a admis le président Bush lui-même, « au cours de laquelle il a contribué à intégrer davantage cette agence dans la communauté du renseignement, et c’était une tâche difficile ». « Je suis confiant dans le fait que son successeur poursuivra ces réformes », a t-il ajouté. « Nous devons gagner cette guerre contre le terrorisme et l’Agence centrale de renseignement est un élément essentiel de cette guerre », a-t-il conclu.

« Je crois que cette agence navigue bien, suivant un cap constant. Je crois honnêtement que nous avons amélioré de manière spectaculaire (...) les capacités de renseignement de cette nation », a répondu pour sa part Porter Goss.

Un esprit volontaire

Les cheveux blancs, portant de fines lunettes, Porter Goss est considéré comme un spécialiste du renseignement. Elu républicain de Floride (sud-est) à la Chambre des représentants depuis 1988, il avait appartenu au service clandestin de la CIA de 1962 à 1971 avant de prendre ses fonctions à la tête de l’agence en septembre 2004. Quand il était parlementaire, il était membre de la commission du Renseignement de la Chambre et avait co-présidé en cette qualité l’enquête parlementaire indépendante sur les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, qui a révélé les défaillances de la CIA.

Ses nombreux partisans le décrivaient comme un esprit volontaire, capable de superviser les activités du renseignement sans se laisser influencer par son passé d’agent de la CIA. Pour ses détracteurs, en revanche, Peter Goss était beaucoup trop lié à la CIA pour avoir un jugement objectif. Certains lui reprochaient aussi d’être excessivement partisan. Avant sa nomination à la tête de la CIA, il avait ainsi participé activement à la campagne présidentielle de M. Bush.

Diplômé de l’université de Yale, il est né le 26 novembre 1938, à Waterbury dans le Connecticut. Porter Goss est marié et père de quatre enfants. Il a onze petits-enfants. Il est presbytérien.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :