lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le général Hayden à la tête de la CIA

Le général Hayden à la tête de la CIA

AP

lundi 8 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le général à l’origine d’écoutes illégales menées aux Etats-Unis a été nommé par le président Bush.

Le président George W. Bush a nommé le général d’aviation Michael Hayden à la tête de l’Agence centrale de renseignement (CIA) à la place de Porter Goss, démissionnaire, lundi 8 mai. Le choix du général Hayden, ancien patron de la puissante Agence nationale de la sécurité (NSA, un organisme spécialisé dans les écoutes à l’échelle planétaire et qui dépend du Pentagone), doit encore être confirmé par le Sénat pour être effectif. Le candidat que Bush a privilégié est pourtant loin de faire l’unanimité. Jusque dans les rangs du Parti républicain, on estime que Michael Hayden n’est pas le mieux à même de reprendre l’Agence centrale du renseignement. D’abord parce que la nomination d’un militaire déséquilibrerait les rapports entre l’agence de Langley et le Pentagone.

Ecoutes élargies

Ensuite parce que c’est lui qui avait proposé à Bush un programme d’écoutes téléphoniques élargies de citoyens américains à l’origine d’une vaste polémique. "L’essentiel, c’est que je crois qu’il est la mauvaise personne au mauvais endroit et au mauvais moment", a déclaré sur Fox TV Peter Hoekstra, le président républicain de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants.

"Il ne fait aucun doute que la menace terroriste est énorme. Pour autant, cela ne donne pas un chèque en blanc au président", a estimé pour sa part le sénateur républicain Arlen Specter, qui préside la commission sénatoriale des Affaires judiciaires. Goss, moins de 20 mois après sa nomination, a remis vendredi sa démission de directeur de la CIA à Bush sans avancer d’explications officielles à son départ.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :