mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La NSA, une agence de renseignement très secrète

La NSA, une agence de renseignement très secrète

Le Figaro

vendredi 12 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Mystères et spéculations entourent l’Agence pour la sécurité nationale.

« L’Agence qui n’existe pas ». Pendant de nombreuses années après sa création en 1952, tel a été le surnom l’Agence pour la sécurité nationale (NSA). Elle fait partie des 16 organismes chargés du renseignement aux Etats-Unis. Elle a pour mission principale le renseignement électronique et figure à ce titre parmi les organisations américaines les plus secrètes.

Créée en 1952, la NSA est basée à Fort Meade, dans l’Etat du Maryland, près de Washington. Elle emploierait 21.000 agents, civils et militaires, très spécialisés, chargés de décrypter les signaux électromagnétiques, d’effectuer des écoutes téléphoniques et de lire des emails. Ces agents ont aussi pour mission de garantir la sécurité des communications et des systèmes d’informations du gouvernement américain.

3,6 milliards de dollars annuels

Pour faire leur travail, les employés de la NSA s’appuient sur une myriade de satellites d’observation et d’écoute, capables par exemple de lire la plaque d’immatriculation d’une voiture. L’Agence est considérée comme l’un des plus grands centres américains d’expertise en langues étrangères et serait le premier employeur aux Etats-Unis de mathématiciens. Son budget annuel est estimé à 3,6 milliards de dollars.

Depuis mai 2005, elle est dirigée par le général Keith Alexander. Entre 1999 et 2005, son patron était le général Michael Hayden, nommé le 8 mai par le président George W. Bush à la tête de la CIA. Il doit encore être confirmé à ce poste par le Sénat américain.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :