dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > 63 % des Américains accepteraient le programme de la NSA

63 % des Américains accepteraient le programme de la NSA

Le Figaro

samedi 13 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Les Américains sont moins tolérants aux intrusions dans leur vie privée, mais ils continuent de juger acceptable les programmes de renseignement domestique, selon un récent sondage.

Un sondage pour ABCNews et leWashington Post réalisé par téléphone jeudi révèle que 65 % des sondés estiment « plus important » d’enquêter sur des menaces potentielles que de respecter la vie privée. Un chiffre en baisse, à mesure que le traumatisme des attentats du 11 septembre s’éloigne. En 2002, ils étaient 79 % à préférer les investigations anti-terroristes au respect de leur vie privée.

Ce sondage a été réalisé après les révélations de USA Today sur le programme de renseignement de la NSA. Selon le quotidien, cette agence de renseignement étudie les relevés téléphoniques de millions d’Américains pour savoir comment les réseaux terroristes entrent en contact les uns avec les autres et quels sont leurs liens. « C’est la plus grande base de données jamais constituée dans le monde », selon une des sources ayant une connaissance directe du dossier, citées par le journal. La NSA a obtenu pour cela la collaboration des compagnies de téléphone ATT, Verizon et BellSouth.

63 % des Américains jugent que les programmes d’enregistrements des numéros de la NSA sont un moyen « acceptable » de mener les investigations anti-terroristes. Mais ce soutien n’est accordé qu’à la condition que les appels ne soient ni écoutés, ni enregistrés. Seulement 34 % d’entre eux seraient préoccupés si la NSA détenait un registre de leurs appels téléphoniques.

Si les Américains semblent moins sensibles que leurs éditorialistes sur le programme de la NSA, l’écart se resserre lorsque les questions des sondeurs se font plus générales. Environ 51% d’entre eux approuvent la façon dont le président respecte la vie privée de ses concitoyens. 47 % la désapprouve.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :