mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > EADS : lève le voile sur le projet Barracuda

EADS : lève le voile sur le projet Barracuda

Boursier.com

lundi 15 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

En anticipation du salon aéronautique international de Berlin qui débute demain et se tiendra jusqu’au 21 mai, EADS a levé le voile sur le projet Baraccuda. Classé top secret encore tout récemment (le groupe avait confirmé en février travailler sur un nouveau projet d’UAV mais décliné toute précision), le projet a maintenant terminé sa première phase d’essais avec son premier vol sur un terrain d’aviation militaire espagnol. EADS franchit ainsi "une étape décisive sur la voie de la conquête des futurs marchés des drones".

L’unité opérationnelle Military Air Systems du groupe a donc fait voler récemment pour la première fois le démonstrateur Barracuda, un vol entièrement autonome d’une vingtaine de minutes. Bien que le drone expérimental ne soit pas un produit de niveau série, EADS compte en tirer des enseignements dont profiteront les drones des prochaines générations. Le développement et la mise au point de l’appareil se poursuivront après sa présentation au public lors de l’ILA de Berlin.

"Le premier vol de notre démonstrateur technologique pour systèmes militaires à hautes performances sans pilotes nous ouvre toute grande la porte d’un des marchés mondiaux les plus prometteurs de notre branche" a déclaré Stefan Zoller, responsable des activités de défense au sein du directoire d’EADS. "Il constitue pour nous un banc d’essai supplémentaire, encore plus performant, permettant de poursuivre le développement de nos capacités technologiques clefs dans ce domaine essentiel" a-t-il ajouté.

Johann Heitzmann, directeur de Military Air Systems au sein des activités de défense d’EADS a précisé : "Les essais réalisés jusqu’à présent ont démontré que nous sommes en mesure de développer et mettre au point par nous-mêmes des systèmes de mission sans pilote, autonomes et capables d’opérations réseau-centrées. Ceci nous rapproche de notre objectif qui est de conquérir des parts non négligeables du marché des drones, lequel connaîtra une forte croissance et génèrera un chiffre d’affaires important à l’avenir. " Il a aussi ajouté : " Le banc volant, conçu et développé jusqu’à la mise en vol par Military Air Systems en Allemagne et en Espagne en l’espace de trois ans est désormais, comme nous l’avions prévu, à la disposition de tous les partenaires européens intéressés par le développement et la production de drones à usage militaire et autres tâches étatiques."

EADS a également dévoilé quelques détails techniques. Le banc volant a une longueur de plus de huit mètres, une envergure de plus de sept mètres et il affiche une masse maximale décollable d’environ 3 tonnes. L’appareil est propulsé par un réacteur Pratt & Whitney de 14 kilo-Newton de poussée. La structure et les ailes de l’aéronef sont entièrement réalisées en matériau composite à fibres de carbone. À l’exception du train d’atterrissage, l’aéronef utilise des vérins électromécaniques et se passe donc d’éléments hydrauliques.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :