mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Tokyo souhaiterait encore réduire ses budgets de la Défense et de (...)

Tokyo souhaiterait encore réduire ses budgets de la Défense et de l’aide internationale

AFP

lundi 22 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement japonais a l’intention de poursuivre les coupes claires dans les budgets de la Défense et de l’aide internationale au moins jusqu’en 2011, affirme lundi le quotidien d’affaires Nihon Keizai Shimbun (Nikkei).

Le budget pour l’exercice 2006-2007, lequel a commencé le 1er avril, prévoit déjà des réductions de crédits de 0,9% pour la Défense, et de 3,4% pour l’aide au développement. Ces deux budgets sont en baisse depuis plusieurs années.

Selon le Nikkei, la tendance doit se poursuivre après le départ du Premier ministre libéral Junichiro Koizumi, prévu en septembre prochain.

La politique budgétaire "austère" actuellement menée par le Japon vise à réduire son immense dette publique, la plus importante parmi tous les pays développés, et son déficit public abyssal. Toujours d’après le Nikkei, de nombreux membres de l’exécutif et du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir souhaitent diminuer les subventions aux organisations non gouvernementales, et réorienter l’aide au développement nippone vers des projets stratégiques comme ceux ayant trait à l’environnement.

Quant au budget de la Défense, il doit subir au cours des prochaines années une charge de 3.000 milliards de yens (21 milliards d’euros) correspondant au coût du redéploiement des troupes américaines stationnées dans l’Archipel.

Selon le Nikkei, le gouvernement est déterminé à couper drastiquement dans les autres dépenses militaires afin de réduire malgré tout le budget général de la Défense.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :