mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Mise sur orbite par Ariane 5 ECA de ses deux satellites

Mise sur orbite par Ariane 5 ECA de ses deux satellites

AFP

samedi 12 février 2005, sélectionné par Spyworld

logo

EVRY (AFP) - La fusée Ariane 5 ECA lancée samedi du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou a placé sur leur orbite les deux satellites qu’elle emportait, a annoncé Arianespace au siège de la société à Evry (Essonne).

Le satellite de télécommunications XTAR-EUR, qui couvrira une région allant de la côte Est du Brésil au sud-est asiatique, et le micro-satellite SLOSHSAT-FLEVO, destiné à des expériences sur la dynamique des fluides en microgravité, se sont séparés de l’étage supérieur de la fusée à l’altitude prévue, a précisé un porte-parole.

Ariane 5 ECA a décollé avec un retard de plus d’une heure par rapport au début de la fenêtre de lancement, en raison de la vérification de mesures d’un capteur de pression. Le premier exemplaire de la fusée Ariane 5 ECA avait dû être détruit le 11 décembre 2002 après son décollage en raison d’une défaillance du système de refroidissement d’une tuyère.

Il s’agit du 165e lancement d’une fusée Ariane et du 21e d’une Ariane 5.

Ce tir est un test pour l’Ariane 5 ECA, un nouveau lanceur capable d’emporter une charge utile de dix tonnes au lieu de quelque six tonnes pour la version de base, l’Ariane 5 générique. Lors de son premier tir en décembre 2002, une défaillance mécanique d’une tuyère du moteur Vulcain avait obligé à détruire la fusée en vol.

Un échec aurait des conséquences "assez graves" parce que "nous avons besoin du succès du lanceur 10 tonnes pour être compétitifs" sur ce marché commercial contre les lanceurs russes, a estimé vendredi sur France Info François Auque, PDG d’EADS Space.

Ce lancement sera le 21e pour une fusée Ariane 5 et le 165e pour Arianespace.

Arianespace a un carnet de commandes de 40 satellites à lancer, contre 33 il y a un an, avait annoncé début janvier le directeur général d’Arianespace, Jean-Yves Le Gall.

En 2004, elle n’a procédé qu’à trois tirs, soit le plus faible niveau depuis 1986. Mais pour 2005, elle prévoit six lancements dont "deux ou trois lancements d’Ariane 5 ECA et trois ou quatre d’Ariane 5 générique", avait-il précisé.

Ariane 5 ECA : détail du vol
Ariane 5 ECA : détail du vol

Ce tir est un test pour l’Ariane 5 ECA, un nouveau lanceur capable d’emporter une charge utile de dix tonnes au lieu de quelque six tonnes pour la version de base, l’Ariane 5 générique.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :