vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > RFID : Tagsys annonce une levée de fonds record

RFID : Tagsys annonce une levée de fonds record

Philippe Guerrier, VNUnet.fr

mardi 23 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le prestataire français est devenu une référence mondiale dans son domaine. Il vient de réaliser un tour de table de 35 millions de dollars.

Tagsys devient un acteur incontournable dans le monde de la RFID. La société marseillaise, qui propose ses solutions d’identification par ondes radio pour l’item-tagging (étiquettage des produits), vient d’effectuer une troisième levée de fonds de 35 millions de dollars auprès de quatre fonds d’investissement : Elliot Associates, Cazenove Private Equity, L.P et Endeavour. Depuis sa création den août 2001, Tagsys a levé plus de 55 millions de dollars.

"A ma connaissance, cest la plus grande levée de fonds jamais réalisé par une société IT en France", commente Elie Simon, PDG de Tagsys (voir interview du 15 juin 2005). Et, dans son domaine de prédilection qui est la RFID, une levée de fonds d’une telle importance est rare. Seul le prestataire américain Alien Technology aurait fait mieux. Mi-avril, il a annoncé avoir effectué des démarches auprès de la Commission Exchange Commission (SEC, l’équivalent de l’AMF en France) pour entrer en Bourse. Tagsys est bien parti pour prendre le même chemin mais, en l’état actuel, Elie Simon projette davantage d’effectuer des opérations de croissance externe pour acquérir des briques technologiques dans le sillon de ses activités.

Développer une approche universelle de la RFID

Les fonds recueillis par Tagsys vont servir à développer trois axes : déveloper ses activités RFID en ouvrant un bureau à Cambridge (Massachussetts) et en explorant de nouveaux marchés comme la traçabilité des bagages, du courrier et en lançant de nouvelles applications dans le secteur de la pharmacie. La société compte également accentuer ses efforts de R&D avec la mise en place d’un centre à Boston (le deuxième avec celui de Marseille) et renforcer ses capacités de production avec l’ouverture d’un deuxième site à Madras (sud de l’Inde).

Afin de dépasser les contraintes technologiques et de fréquences liées à la RFID, Tagsys a lancé en avril un nouveau lecteur lecteur "universel" à doble fréquence (ultra haute fréquence et haute fréquence ou UHF/HF). L’objectif est de faciliter l’adoption de ses technologies par ses clients disposant de réseaux de points de vente. Au-delà du lecteur, Tagsys veut élaborer toute une infrastructure RFID qui favorise cette universalité "technologiquement indépendante et sans risque pour les commerçants".

La société évolue notamment dans le secteur de la banque, du luxe, de la mode, de la santé et des composants électroniques. Elle compte parmi ses clients Philips, Radobank (réseau bancaire européen), Elis (blanchisserie) et la bibliothèque publique de Seattle.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :