dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Finmeccanica vise les communications militaires d’Ericsson

Finmeccanica vise les communications militaires d’Ericsson

Reuters

mardi 23 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe de défense italien Finmeccanica s’est dit intéressé mardi par la division de communications militaires du suédois Ericsson.

"Ericsson souhaite céder son activité de communications militaires et nous sommes intéressés", a déclaré à la presse l’administrateur délégué du groupe italien, Pier Francesco Guarguaglini.

Guarguaglini a précisé que Finmeccanica appréciait en particulier le système de défense radar Giraffe d’Ericsson.

"Des rumeurs apparaissent périodiquement à ce sujet et Ericsson ne commente jamais les rumeurs", a déclaré pour sa part une porte-parole de la branche Microwave Systems d’Ericsson, qui fabrique des radars.

Finmeccanica s’est développé sur le marché européen de la défense, rachetant le fabricant d’hélicoptères AugustaWestland et les actifs d’électronique de défense de BAE Systems. Le groupe italien a aussi des ambitions aux Etats-Unis.

Ericsson, en plus de son activité principale d’équipementier pour opérateurs de téléphonie mobile, fabrique aussi des systèmes de radars et de surveillance.

Le radar Giraffe peut être utilisé pour des systèmes au sol de défense aérienne, en lien avec des dispositifs de missiles surface-air, ou avec un système naval.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :