dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > UK : la police va adopter la reconnaissance faciale

UK : la police va adopter la reconnaissance faciale

Silicon.fr

mardi 23 mai 2006, sélectionné par Spyworld

Après CCTV, voici la reconnaissance faciale : "Bienvenue à Britannica"

Un système vidéo à reconnaissance faciale devrait bientôt permettre aux policiers de la Couronne de repérer les criminels...

Selon nos confrères de Silicon.com, la police anglaise, travaille sur un système utilisant une nouvelle technologie d’identification biométrique, sur les visages, qui associée à des services de vidéos surveillance, pourrait s’avèrer être un outil très efficace.

Suite logique, hélas, des systèmes de vidéosurveillance, ce projet a été imaginé au sein du Pito, la division IT de la police britannique, qui va intégrer l’an prochain la nouvelle agence nationale NPIA (National Police Improvement Agency).

Ce système de reconnaissance sera connecté à une base de données de la police nationale dénommée, Find, et crée pour stocker et diffuser les photos et les casiers de plus ou moins "dangereux personnages".

L’une des particularités de ce service est qu’il devrait permettre à un policier de terrain de solliciter des informations sur un individu à partir d’un téléphone portable. Il sera, en outre, associé à un système de prise d’empreintes digitales via un terminal mobile, l’identification d’un suspect deviendra très rapide.

Le Pito a développé une nouvelle plate-forme d’identification biométrique -Ident1 biometric - qui va progressivement remplacer la base de données nationale contenant les bonnes vieilles empreintes digitales. Ce système devrait permettre de traiter une plus grand nombre d’empreintes sur les scènes de crimes et améliorer notablement les résultats de la police.

Métro et tunnel sous la Manche L’autre point clé de ce plan lancé par le Pito est la mise en place d’un réseau de surveillance des communications par fréquences radios. Cela en prévision de l’installation du nouveau système d’évacuation d’urgence du métro londonien prévue en 2008.

"L’utilisation des fréquences radios dans le métro en cas d’incident majeur est déjà possible, mais un important contrat pour la mise en place d’un réseau ouvert 24h sur 24h devrait être signé cet été". L’utilisation de ces fréquences radio devraient également être rendue possible dans le tunnel sous la Manche d’ici à 2008.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :