mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Après le scandale NSA, Gartner conseille ’l’hébergement (...)

Après le scandale NSA, Gartner conseille ’l’hébergement offshore’

Silicon.fr

mardi 23 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Ce n’est plus un secret... Aux États-Unis la NSA -l’agence de sécurité nationale- surveille l’ensemble des communications téléphonique et les courriels. A qui ne veut pas se faire espionner, Gartner donne ses petits conseils.

Tout d’abord, le cabinet d’études indique que les sociétés à vocation internationale qui choisissent d’héberger leurs données en externe feraient mieux de reconsidérer ce choix.

Pour Gartner les pratiques des acteurs américains des télécommunications sont inquiétantes et l’affaire ou plutôt "le secret de polichinelle" révélé le mois dernier dans la presse US (cf. notre récent article), selon lequel la NSA se livre à un espionnage généralisé de ses concitoyens, a mis en exergue les collusions entre le gouvernement et les opérateurs.

Selon les rapports publiés dans les colonnes des journaux américains, AT&T BellSouth et Verizon ont tous les trois apporté des détails à la NSA sur plusieurs millions de conversations et mails. Effet 11 septembre oblige, hélas...

Cela devrait avoir l’effet d’une bombe sur les entreprises présentent aux USA ; un grand nombre d’entre elles ont confié la gestion de leurs télécommunications à ces opérateurs. Pour Gartner, les compagnies victimes de cet espionnage doivent dorénavant miser sur un hébergement en "offshore"

Un commentaire des analystes de Gartner explique : "Les sociétés ayant des activités au Canada ou Europe doivent être particulièrement attentives à l’utilisation des télécommunications."

Enfin, Gartner insiste : "En cas de menaces importantes pour le respect du caractère privé des données, nous conseillons à ces compagnies de chercher un pays alternatif pour l’hébergement des données."

Les analystes précisent que les sociétés qui suspectent un espionnage de leur opérateur peuvent interroger ce dernier sur ces pratiques, et particulièrement sur la façon dont il transmet des informations au gouvernement. Enfin, les sociétés doivent vérifier les règles de résiliation lors de la signature d’un contrat avec un opérateur télécom.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :