lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des documents révèlent le détail de la surveillance effectuée par (...)

Des documents révèlent le détail de la surveillance effectuée par AT&T

Canoë d’après eWEEK

mercredi 24 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le magazine Wired a affiché le texte complet des preuves présentées par l’ex-technicien d’AT&T Mark Klein, servant à étayer l’accusation à l’endroit d’AT&T à l’effet que la firme de télécommunications aurait aidé le gouvernement fédéral américain à espionner les communications téléphoniques et Internet de citoyens ordinaires.

Les documents, accessibles ici en format PDF, comprennent des descriptions des séparateurs à fibre optique, des routeurs et du filage que Klein affirme avoir installés pour le compte d’AT&T dans des locaux secrets, afin d’effectuer la surveillance des communications sur le réseau WorldNet Internet Backbone de la compagnie.

Les documents produits par Klein décrivent l’installation, les tests et la maintenance effectués sur l’équipement présent dans des salles fermées verrouillées, situées à même de plus grands centres réseaux, mais accessibles seulement par des techniciens-cadres possédant le niveau d’habilitation approprié de sécurité.

Au cœur de l’installation de surveillance présente dans chacun de ces centres, précise Klein, se trouvait une unité d’inspection des paquets de données appelée Semantic Traffic Analyzer de la firme Narus, dont les produits phares sont conçus pour l’interception de sécurité IP et le recensement de trafic.

La EFF (Electronic Frontier Foundation), un organisme qui a intenté un recours collectif dans lequel AT&T est accusé d’aider la NSA (National Security Agency) à enfreindre les lois prévues contre l’espionnage domestique et l’atteinte à la vie privée, ne peut commenter les détails supplémentaires fournis dans les révélations de Klein, a expliqué la porte-parole Rebecca Jeschke.

« AT&T a violé la loi ainsi que la vie privée de ses clients, en collaboration avec la NSA », de dire Jeschke.

« AT&T a été un joueur clé permettant l’existence même de cette surveillance. Lorsque la NSA en a fait la demande à AT&T, rien n’empêchait celle-ci de dire, « Revenez-nous avec un mandat en bonne et due forme. » »

La pression pour contrôler l’information connexe à la cause se fait intense tant de AT&T que de la part de la NSA, dont le désir évident de garder le couvercle bien serré sur cette marmite au contenu embarrassant comprend la motion déposée par le gouvernement pour faire classer l’affaire, qui peut être lue ici en format PDF.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :