mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Accusations contre le FBI

Accusations contre le FBI

AP

jeudi 25 mai 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le service de renseignements américains est accusé d’avoir manqué plusieurs occasions d’identifier une espionne chinoise présumée.

Le FBI a manqué plusieurs occasions d’identifier une espionne chinoise présumée et son amant, un employé du FBI, dont la relation a duré presque 20 ans, a révélé mercredi 24 mai une enquête interne du département américain de la Justice. En l’espace de 18 ans, le FBI a gratifié la Sino-Américaine Katrina Leung, supposée oeuvrer en tant qu’informatrice pour les autorités américaines, d’une somme de 1,7 million de dollars (1,32 millions d’euros). Pendant ce temps, au début des années 1990, le FBI n’a pas agi sur la base d’informations qui indiquaient que Leung faisait passer des renseignements secrets à la Chine, selon ce rapport rédigé par l’inspecteur général Glenn A. Fine. Leung obtenait ces renseignements par son amant, James J. Smith, qui était également son contact au FBI. Selon le rapport, personne au FBI n’a fait le rapprochement, même lorsqu’un employé du Bureau fédéral d’investigation, parti à la rencontre de Smith lorsque ce dernier rentrait d’un voyage à Londres, a identifié Leung à l’aéroport.

Lenteur

En 2000, une source du FBI a fait savoir que Leung "couchait avec" le bureau de Los Angeles du FBI, mais Smith a été mis au courant du tuyau, compromettant toute enquête. Les investigations concernant les liens chinois présumés de Leung et sa source au FBI n’ont commencé qu’en mai 2001, ce qui a amené l’inspecteur général du département de la Justice à critiquer dans son rapport le FBI pour sa lenteur. Cette première enquête n’a cependant pas conclu au complot, et il a fallu attendre 2003 pour voir l’arrestation et l’inculpation de Leung et Smith pour une série de chefs d’accusation. Depuis, ces derniers n’ont plaidé coupable que de chefs mineurs, alors que le procès contre Leung a été tout simplement refusé pour mauvaise conduite du parquet. Les autorités ont fait appel de cette décision.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :