lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Vaste opération antiterroriste au Canada

Vaste opération antiterroriste au Canada

Tsr.ch

samedi 3 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Dix-sept personnes soupçonnées de préparer des attentats ont été arrêtées vendredi soir dans le cadre d’une spectaculaire opération antiterroriste dans la banlieue de Toronto. Les cibles étaient toutes canadiennes.

Douze hommes adultes et cinq mineurs ont été arrêtés en plusieurs endroits du sud de l’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, importante région économique, ont précisé des responsables de la sécurité.

JPEG - 27.2 ko

Toronto sous la menace terroriste [SwissTXT]

A l’issue d’"une longue enquête", la gendarmerie royale du Canada et des agences gouvernementales de sécurité ont "arrêté des individus qui préparaient une série d’attentats contre des cibles uniquement canadiennes dans le sud de l’Ontario", a déclaré Mike McDonnel, membre de la gendarmerie. Le mode opératoire des attentats serait inspiré de celui d’Al-Qaïda. Attentats au nitrate Les personnes interpellées sont soupçonnées d’avoir acquis trois tonnes de nitrate d’ammonium, généralement utilisé comme engrais mais qui peut aussi servir à fabriquer des engins explosifs, a-t-il expliqué. "Il était dans leur intention de l’utiliser pour un attentat", a insisté M. McDonnel.

Plus de 400 policiers ont participé à l’enquête ayant mené à cette opération surprise dans la métropole et capitale économique du Canada, a précisé une porte-parole.

« L’enquête se poursuit et nous nous attendons à effectuer d’autres arrestations », a-t-elle dit. Un haut responsable du renseignement canadien a déclaré cette semaine devant la commission sénatoriale de la Défense que les services secrets étaient convaincus de la présence au Canada de résidents ayant participé à des camps d’entraînement d’Al-Qaïda en Afghanistan. Des terroristes intégrés Jack Hooper, sous-directeur du Service canadien du renseignement de sécurité, a admis que certains de ces suspects échappaient à la surveillance des autorités. Le renseignement canadien, a-t-il précisé, a identifié 350 suspects potentiels et une cinquantaine d’organisations qui pourraient être liées à des réseaux comme Al-Qaïda.

« Nous savons, pour certains d’entre eux, de qui il s’agit et où ils sont », a-t-il dit, insistant sur la menace croissante posée au Canada par des « terroristes du pays », parfaitement intégrés à la société. Building et métro visés ? Dans son édition internet, le quotidien « The Toronto Star » affirme que la police a mené des perquisitions en douze endroits différents dans la ville et que les suspects interpellés appartiennent à une « cellule terroriste locale ».

Citant des sources qui ont requis l’anonymat, le journal ajoute que cette cellule était surveillée de près par le Service canadien du renseignement de sécurité depuis 2004 et que la GRC enquêtait sur ses activités depuis l’an dernier.

Selon les chaînes de télévision, les suspects avaient pris des images vidéo de la Tour du CN, l’une des plus hautes structures du monde, et du métro de Toronto, emprunté par quelque 800’000 personnes par jour dans cette ville de plus de 5 millions d’habitants. La police a refusé de commenter ces informations.

Sur ce sujet

- Vaste opération antiterroriste à Toronto - 3 juin, 12:45 Le journal (01:06 min.)
- RSR - Les explications de Jocelyn Labrge - 3 juin, Forums(01:55 min.)

Autres opérations à Londres

arallèlement, un raid antiterroriste a aussi eu lieu vendredi soir dans l’est de Londres. Un homme a été blessé par balle, mais ses jours ne sont pas en danger. Il a été hospitalisé et placé en état d’arrestation.

L’individu est soupçonné de préparation et instigation d’actes de terrorisme, a précisé Scotland Yard. Agé de 23 ans, il a été évacué d’une maison perquisitionnée avant l’aube. Selon les télévisions, les policiers y auraient trouvé des composants pouvant servir à fabriquer des bombes.

L’opération antiterroriste, survenue une semaine après une autre grosse action, a mobilisé plus de 200 policiers. Un deuxième homme, âgé de 20 ans, a été arrêté. Les deux hommes sont soupçonnés d’entretenir des liens avec Al-Qaïda.

Samedi soir, la police londonienne a perquisitionné les deux lieux de travail des hommes arrêtés la veille.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :