dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Bruxelles crée un groupe de réflexion sur les TIC

Bruxelles crée un groupe de réflexion sur les TIC

Ariane Beky, NetEco

mercredi 7 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Une ’task force’ va transmettre à l’exécutif européen ses recommandations à propos de la création d’un véritable marché intérieur des contenus en ligne.

La Commission européenne a annoncé mardi 6 juin 2006 la création d’un groupe de réflexion sur les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Ce groupe (task force) transmettra à Bruxelles, avant la fin de l’année, un rapport sur les moyens dont dispose l’Europe "pour lever les obstacles à la concurrence et à la compétitivité dans le secteur technologique européen."

Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la société de l’information et des médias, a souligné : "La réussite passe par une coopération stratégique entre les institutions de l’Union européenne et le secteur privé." Avant d’ajouter :

"Conjointement, nous concentrerons notre travail sur la concurrence transfrontalière, la création d’un véritable marché intérieur des contenus en ligne et les efforts publics et privés de recherche pour encourager les investissements dans les TIC."

Composé de 25 industriels et membres de la société civile*, le groupe de réflexion s’intéressera à : l’adoption des TIC ; les droits de propriété intellectuelle (DPI), la compétitivité et l’innovation ; la R&D dans les produits et services à valeur ajoutée ; les PME et l’esprit d’entreprise ; les compétences et l’employabilité et, enfin, le développement du marché unique.

A l’heure actuelle, le secteur des technologies de l’information et de la communication contribue à hauteur de 5,3% au PIB et de 3,6% aux emplois de l’Union européenne.

Malgré l’explosion de la bulle Internet il y a 6 ans, les TIC enregistrent une croissance supérieure à la moyenne de l’ensemble des secteurs économiques. Par ailleurs, elles représentent 25% des activités de recherche effectuées dans les entreprises au sein de l’UE.

*parmi eux des membres de : Alcatel, BT, Cegid, Cisco Systems, Deutsche Telekom, Eurochambres, IBM, INSEAD, Intel, IONA, Mandriva, Microsoft, Nokia, Philips Consumer Electronics, Siemens, STMicrolectronics, SAP, Sun et Tele2.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :