lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Interpol demande les empreintes de Zarqaoui pour vérifier son (...)

Interpol demande les empreintes de Zarqaoui pour vérifier son identité

AFP

vendredi 9 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Interpol a annoncé vendredi avoir demandé la transmission des empreintes digitales relevées sur l’homme tué mercredi soir en Irak et présenté comme étant Abou Moussab al-Zarqaoui, le chef d’al-Qaïda en Irak, pour que son identité puisse être confirmée.

L’organisation internationale de police criminelle a demandé que les empreintes digitales "relevées sur un homme tué en Irak - dont on pense qu’il s’agit d’Ahmad Nazal Al-Khalayleh, alias Al-Zarqaoui" soient transmises à son secrétariat général à Lyon, selon un communiqué transmis à l’AFP.

"Des spécialistes de police scientifique pourront alors comparer ces empreintes digitales à celles qui figurent dans la base de données d’Interpol, afin de valider l’identification effectuée en Irak", selon le communiqué.

Interpol rappelle qu’il existe deux "red notices" (avis de recherche international en vue d’extradition) demandant l’arrestation d’Al-Zarqaoui, où qu’il se trouve dans le monde.

Ces notes d’alerte permettent à Interpol d’informer ses 184 pays membres que des mandats d’arrêts internationaux ont été émis à l’encontre des personnes visées. Il ne s’agit pas de mandat d’arrêt international, mais de nombreux pays considèrent que les "red notices" suffisent pour interpeller un individu.

Le commandement de la Force multinationale en Irak a annoncé jeudi la mort de l’ennemi public numéro un en Irak, en précisant que des troupes de la coalition avaient pu identifier Zarqaoui grâce à ses empreintes digitales, son visage et ses cicatrices.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :