jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > John Negroponte est nommé au poste de directeur du renseignement (...)

John Negroponte est nommé au poste de directeur du renseignement américain

Le Monde, avec AFP

jeudi 17 février 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La création de ce nouveau poste était au cœur des recommandations de la Commission du 11-Septembre, qui avait publié ses conclusions durant l’été 2004. La communauté du renseignement avait, à l’époque, essuyé de nombreuses critiques en raison de carence, notamment d’organisation et de communication.

Le président américain, George W. Bush, a nommé jeudi 17 février John Negroponte, actuel ambassadeur américain en Irak et ancien ambassadeur aux Nations unies, au poste de directeur du renseignement national (DNI), nouvelle fonction créée dans le cadre de la réforme des services de renseignement américains. Il supervisera ainsi quinze agences de renseignement et contrôlera un budget de plusieurs milliards de dollars.

"La nomination de John [Negroponte] intervient à un moment historique pour nos services de renseignement. Dans la guerre contre les terroristes qui prennent pour cible des civils innocents et cherchent toujours à obtenir des armes de destruction massive, le renseignement est notre première ligne de défense", a estimé M. Bush.

La nomination de M. Negroponte, qui était présent aux côtés du président américain durant son annonce, devra être confirmée par le Sénat américain. "J’apprécie la confiance exprimée en me choisissant, ce sera sans aucun doute la mission la plus difficile que j’aurai à accomplir en plus de quarante ans au service du gouvernement", a déclaré M. Negroponte.

"Les responsabilités du directeur sont directes et difficiles : John s’assurera que ceux dont la mission est de défendre l’Amérique ont l’information dont ils ont besoin pour prendre les bonnes décisions", a précisé M. Bush, en rappelant les missions associées à ce nouveau poste.

RENSEIGNEMENT ET BUDGET

Le président américain a poursuivi : "John [Negroponte] dirigera la communauté du renseignement et sera le principal conseiller du président sur les questions de renseignement. Il aura l’autorité de demander la collecte de renseignements, d’assurer le partage de l’information entre les services et d’établir des normes communes pour les membres des services de renseignement." M. Negroponte aura aussi "la responsabilité de déterminer les budgets annuels pour toutes les agences et bureaux de renseignement nationaux et de décider la façon dont ces fonds sont dépensés".

La création de ce nouveau poste était au cœur des recommandations de la Commission du 11-Septembre, qui avait publié ses conclusions durant l’été 2004. La communauté du renseignement avait, à l’époque, essuyé de nombreuses critiques en raison des carences en matière d’organisation et de communication. La Commission a prôné davantage de centralisation dans le contrôle de différentes agences, dans le but d’être plus efficace.

La question de ce nouveau poste s’est politisée après des rumeurs selon lesquelles Donald Rumsfeld, secrétaire à la défense américain, ainsi que le Pentagone voulaient éviter de placer le contrôle du renseignement au Pentagone et du budget sous l’autorité d’un nouveau directeur. Trois personnes pressenties pour le poste par la Maison Blanche auraient décliné l’offre, selon un responsable de l’administration.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :