mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Eurosatory : Alliot-Marie veut un regroupement de l’industrie (...)

Eurosatory : Alliot-Marie veut un regroupement de l’industrie européenne de défense terrestre

AFP

lundi 12 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie a plaidé lundi pour une consolidation de l’industrie européenne de la défense terrestre, lors de son discours d’inauguration du salon Eurosatory qui se tient jusqu’au 16 juin à Villepinte (Seine-Saint-Denis), près de Paris.

"J’appelle tous les acteurs du secteur à poursuivre cet effort de consolidation. Face aux besoins de nos armées et face aux contraintes budgétaires que nous avons tous, c’est une nécessité", a déclaré la ministre.

JPEG - 44.4 ko

Un drone exposé au salon Eurosatory, le 15 juin 2004

"Nous devons maintenant construire ensemble une industrie européenne de l’armement terrestre pour conforter et compléter l’avancée inéluctable de la politique européenne de sécurité et de défense" a-t-elle ajouté.

"Nous ne résisterons à la compétition internationale qui sera de plus en plus forte qu’en bénéficiant toujours d’une avance technologique sur nos principaux concurrents et nous n’aurons cette avancée qu’avec une politique européenne de l’industrie de l’armement" a-t-elle poursuivi.

Mme Alliot-Marie a indiqué que le groupe public Giat Industries, qui est revenu aux bénéfices en 2005 après une lourde restructuration, "peut désormais s’ouvrir vers de nouveaux partenariats en particulier européens", et souligné que "l’accord de technologie avec (l’allemand) KMW sur les blindés médians constitue une première étape encourageante".

"C’est une initiative qu’il conviendra de soutenir", a-t-elle assuré.

Interrogée, lors d’une conférence de presse, sur l’éventualité d’un rapprochement de Giat avec une autre entreprise française, avant une association avec KMW, souvent évoquée par les experts, la ministre a estimé que "ce serait mieux", sans plus de précisions.

Mme Alliot-Marie a également annoncé que Giat "devrait obtenir une nouvelle commande de munitions de gros calibre avant la fin de l’année".

A propos des prochains programmes d’hélicoptères militaires (NH90 et Tigre, ndlr), Mme Alliot-Marie a annoncé son "intention d’accélérer sur ce projet en particulier avec l’Allemagne et l’Espagne afin de définir une feuille de route ambitieuse de recherche et technologie".

En France, les budgets de recherche et technologie seront multipliés par quatre sur ce dossier et une étude de définition sera notifiée dès cette année par la DGA, a-t-elle fait valoir.

Concernant la prochaine génération de missiles terrestres, "les échanges avec nos principaux partenaires ont confirmé la convergence des besoins à l’horizon 2015", a noté la ministre, évoquant le lancement prochain d’une étude commune avec la Grande-Bretagne et la Suède, sur les missiles de combat de surface.

Soulignant l’importance des nouvelles technologies pour l’avenir des forces armées, Mme Alliot-Marie a fixé "l’objectif que l’armée de terre dispose de deux brigades numérisées d’ici à l’été 2009".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :