lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Moscou veut empêcher les terroristes d’utiliser l’internet

Moscou veut empêcher les terroristes d’utiliser l’internet

AFP

jeudi 15 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre russe de l’Intérieur Rachid Nourgaliev a appelé jeudi à Moscou les pays du G8 à combattre le terrorisme en empêchant ses partisans de se servir de l’internet.

M. Nourgaliev a fait cette déclaration en ouvrant une réunion de deux jours de représentants des ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Parquets des pays membres du G8.

"La toile est utilisée de plus en plus par les terroristes comme centre d’information où l’on trouve des instructions détaillées pour les activités clandestines, la confection d’engins explosifs et d’armes et les manières de les utiliser", a dit le ministre russe.

"C’est là qu’on mène le recrutement de nouveaux partisans du terrorisme, leur formation et la propagande et c’est là qu’on diffuse des comptes rendus vidéos sur les crimes perpétrés", a-t-il ajouté, appelant ses partenaires du G8 à une "réponse résolue, vaste et bien coordonnée".

"Le but de notre rencontre est d’imaginer des scénarios pour répondre aux défis suivants : la radicalisation (des terroristes), leur recrutement et leur désir d’avoir entre leurs mains des armes de destruction massive", a encore affirmé M. Nourgaliev.

Par ailleurs, évoquant la protection des installations vitales contre les attaques terroristes, il a indiqué que la Russie avait notamment "fait des propositions sur la sécurité dans le métro et les chemins de fer".

La réunion de Moscou porte sur la lutte contre le terrorisme international, la criminalité informatique et les migrations légales et clandestines.

Le numéro deux de la délégation de l’Union européenne en Russie, Franco Frattini, a souhaité à cet égard la création dans tous les pays de l’UE et du G8 d’organes spécialisés pour la lutte contre la criminalité informatique.

"Je considère nécessaire de créer dans chaque pays de l’UE et, je pense, du G8, un institut national pour la lutte contre la criminalité informatique", a-t-il déclaré, selon Ria-Novosti.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :