lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Pierre Martinet condamné

Pierre Martinet condamné

Nouvelobs.com

vendredi 16 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

L’ex-agent de la DGSE écope de six mois de prison avec sursis et d’une amende de 10.000 euros pour son livre "DGSE Service action. Un agent sort de l’ombre".

Le procureur avait requis de 8 à 10 mois d’emprisonnement avec sursis et 15.000 euros d’amende. Pierre Martinet a finalement écopé vendredi 16 juin de six mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende pour atteinte au secret de la défense nationale. Le tribunal correctionnel de Paris condamne ainsi cet ex-agent de la DGSE pour la parution de son livre "DGSE Service action. Un agent sort de l’ombre". Il lui est notamment reproché d’avoir décrit de manière détaillée un exercice de pénétration au sein d’une centrale nucléaire ou encore d’avoir fourni un organigramme du service action de la DGSE. "Je n’ai fait que raconter ma formation et mon parcours", se défend le prévenu, affirmant n’avoir "rien révélé de nouveau" ni d’interdit.

Affaire Gaccio

Pierre Martinet s’était rendu célèbre en 2005 au moment de la parution de son livre, non pas au sujet de la DGSE mais parce qu’il dévoilait que l’ex-responsable de la sécurité de Canal+, Gilles Kaehlin, avait utilisé ses services pour filer Bruno Gaccio, l’auteur des "Guignols". Mais c’est finalement la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, dont dépend la DGSE, qui avait saisi le parquet de Paris pour manquement à ses obligations de réserve en matière de secret défense. Le conseil n’était pas en mesure vendredi de dire si Pierre Martinet comptait faire appel.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :