mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Hardware > Espionnage et sécurité : faire disparaître les données sensibles

Espionnage et sécurité : faire disparaître les données sensibles

Techno-science.net

vendredi 23 juin 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Des chercheurs du Signature Technology Laboratory du Georgia Tech Research Institute ont développé, en partenariat avec L-3 Communications, des prototypes de systèmes utilisant des aimants permanents pour effacer rapidement divers médias de stockage et pouvant être embarqués à bord d’avions. Le développement de ces produits dans le cadre d’un projet sur 3 ans est consécutif à l’atterrissage d’urgence d’un avion espion américain sur le territoire chinois il y a 4 ans : l’équipage avait été incapable d’effacer les informations sensibles.

L’appareil à développer doit être suffisamment léger pour une utilisation à bord d’avions, fonctionner indépendamment des systèmes électriques de l’avion, avoir un mécanisme simple pour être fiable, ne produire aucun gaz ou flamme dangereux et empêcher un effacement des données par inadvertance. Une grande variété de techniques ont été étudiées, parmi lesquelles la soumission du disque à des hautes températures (inadéquate car des données restaient lisibles) et la destruction thermique (inadéquate en raison du feu et des gaz créés). Les chercheurs se sont donc tournés vers les techniques utilisant un champ magnétique. Aucun système disponible sur le marché ne pouvait convenir : soit ils produisaient un champ magnétique trop faible, soit ils étaient trop encombrants ou lourds, soit ils ne respectaient pas les standards de sécurité aériens.

Pour les tests, les chercheurs ont utilisé un microscope à force magnétique (une variante du microscope à force atomique) pour cartographier les perturbations magnétiques correspondant à l’enregistrement des données et déterminer dans quelle mesure les données avaient été effacées. Afin d’arriver à produire un champ magnétique suffisant pour supprimer les traces des données enregistrées à travers les boîtiers métalliques, ce sont des aimants Néodyme Fer Bore qui ont été utilisés, avec des pôles reposant sur un alliage de cobalt non révélé, pesant chacun environ 57 kg.

Pour certains types de médias, l’appareil propose un mécanisme motorisé dans lequel il suffit d’insérer le média ; pour d’autres, l’équipage doit extraire le disque de son boîtier et le passer sous un champ magnétique. Le produit a été développé pour les cassettes vidéo VHS, les disquettes, les bandes magnétiques et les disques durs. Au delà du domaine militaire, les techniques développées pourraient avoir des applications commerciales pour les banques, ressources humaines et autres secteurs qui ont besoin de protéger l’information sensible.

Source : Cette information est un extrait du BE Etats-Unis numéro 39 du 15/06/2006 rédigé par l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :