samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Ecoutes de l’Elysée : jugement le 20 avril

Ecoutes de l’Elysée : jugement le 20 avril

Nouvelobs.com

jeudi 24 février 2005, sélectionné par Spyworld

Le procès s’est achevé mercredi. "S’il y a un responsable ce n’est que moi", a lancé Christian Prouteau, ancien patron de la cellule de l’Elysée.

Le procès des écoutes de l’Elysée s’est achevé mercredi 23 février après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris, qui rendra son jugement le 20 avril prochain. Avant de clore les débats, le tribunal a donné une dernière fois la parole à chacun des douze prévenus. "S’il y a un responsable ce n’est que moi", a lancé Christian Prouteau, ancien patron de la cellule de l’Elysée contre lequel une peine de 10 mois de prison avec sursis et 8.000 euros d’amende a été requise, en larmes après la plaidoirie de son avocat, Me Francis Szpiner. "Je revendique l’honneur d’avoir servi le président de la République", a de son côté déclaré au tribunal Gilles Ménage, ancien directeur de cabinet adjoint de François Mitterrand à l’Elysée, contre lequel le parquet a réclamé la même peine que pour Christian Prouteau.

"Homme d’honneur"

"Cette période a été difficile. La conquête du pouvoir est une chose, son exercice en est une autre (...) Il n’existe pas une raison d’Etat mais des raisons de l’Etat pour agir (...) Je vous demande de prendre en compte ce qu’est l’intérêt de l’Etat", a-t-il poursuivi. Paul Barril, pour lequel une relaxe a été requise, a entraîné les rires de l’assistance en déclarant qu’il s’en remettait "à la sagacité de ce tribunal". Dernier avocat à plaider, Francis Szpiner a dressé de Christian Prouteau le portrait d’un "homme d’honneur", "ce que notre armée a produit de meilleur", "ni un homme d’argent ni un courtisan". Il lui est reproché, à lui et à ses co-prévenus, d’avoir écouté des dizaines de personnalités entre 1983 et 1986 en dehors de tout cadre légal.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :