mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Tokyo accélère le développement d’un bouclier antimissile

Tokyo accélère le développement d’un bouclier antimissile

AFP

jeudi 6 juillet 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le Japon va accélérer la mise au point de son système de défense antimissiles conjointement avec les États-Unis, a annoncé jeudi le ministre japonais de le Défense, au lendemain d’une salve de missiles nord-coréens.

« Parallèlement à la mise en place d’un réseau de surveillance radar, nous voulons travailler avec les États-Unis pour construire un mécanisme d’interception dès que possible », a déclaré le ministre de la Défense, Fukushiro Nukaga, cité par l’agence de presse Kyodo.

Il a fait ces déclarations devant une commission parlementaire consacrée à la sécurité.

La Corée du Nord a procédé mercredi au tir d’essai de six missiles à courte et moyenne portée et d’un septième missile intercontinental de modèle « Taepodong-2 » qui se sont tous abîmés en mer du Japon au large des côtes nippones et russes.

Le « Taepodong-2 » peut transporter une charge d’une tonne jusqu’à 6.700 kilomètres, soit suffisamment pour toucher des territoires américains comme l’Alaska, voire Hawaï.

Mais selon les services de renseignement sud-coréens et américains, la Corée du Nord travaille également à l’élaboration d’un Taepodong-2 multi-étages qui pourrait transporter une charge moins lourde sur plus de 10 000 km, capable ainsi d’atteindre la côte ouest des États-Unis.

Pendant l’été 1998, Pyongyang avait déjà déclenché une crise internationale en tirant un missile à longue portée « Taepodong-1 » (pouvant parcourir plus de 2000 kilomètres), qui avait survolé le Japon avant de s’abîmer dans l’océan Pacifique.

Depuis, le Japon mène un programme de recherches et développement conjointement avec les Américains sur un bouclier antimissiles. Le mois dernier, Tokyo et Washington ont signé un accord leur permettant de développer un système d’interception dans le cadre de leur programme.

Ce bouclier doit commencer à être déployé dès la fin 2006 ou début 2007 au Japon.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :