mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Un groupe de travail européen s’attelle à la sécurité (...)

Un groupe de travail européen s’attelle à la sécurité IT

Robert Jaques (VNUnet.com), VNUnet.fr

vendredi 7 juillet 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le projet ambitieux SecurIST, qui réunit quelque 200 chercheurs, servira à définir les priorités de l’UE dans ce domaine pour la période 2007-2013.

La Commission Européenne a levé le voile sur une initiative ambitieuse visant à améliorer la sécurité et la protection des données personnelles en ligne.

Elle estime qu’il est "absolument essentiel" de résoudre les problèmes de sécurité et de sûreté de fonctionnement pour permettre aux entreprises d’exploiter au mieux les nouvelles technologies. Afin de persévérer dans cette voie, la Commission européenne s’est engagée à soutenir le projet SecurIST.

Ce groupe de travail paneuropéen est chargé de définir le programme de recherches stratégiques de la Commission sur le thème de la sécurité et la fiabilité IT pour la période 2007-2013 (Commission’s Strategic Agenda for ICT Security and Dependability).

Autour de ce projet, un groupe d’experts européens a été constitué. Il est chargé de la sécurité et de la sûreté de fonctionnement. Il a pour mission de créer une feuille de route et de définir la stratégie ICT qui sera adoptée en Europe à partir de 2010.

La sécurité et la fiabilité sont deux concepts très liés, explique le groupe de travail. La sécurité regroupe la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des informations. Sa mission consiste à préserver les données des menaces issues des défaillances logicielles, des erreurs humaines ou des attaques délibérées.

La fiabilité dépend aussi de la disponibilité, de la confiance, de la sécurité, de l’intégrité et de la préservation des données. Elle vise à garantir leur maintien en cas de défaillances accidentelles physiques et conceptuelles.

"Le projet devrait offrir à l’Europe une vision claire à l’échelle européenne des opportunités stratégiques, des points forts, des points faibles et des menaces observés dans le domaine de la sécurité et de la fiabilité." a déclaré Jim Clarke, coordinateur du projet SecurIST et directeur de programme à l’institut de technologie de Waterford en Irlande. "Il identifiera les priorités pour l’Europe ainsi que les mécanismes à mettre en place pour se concentrer sur ces priorités. Il définira pour cela les instruments à utiliser en réponse à ces priorités et établira un calendrier cohérent en vue de leur réalisation."

Plus de 200 chercheurs collaborent à différentes initiatives spécifiques qui relèvent de la mission générale du groupe de travail.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 6 juillet 2006


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :