lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le FBI déjoue un complot d’al-Qaida contre New York

Le FBI déjoue un complot d’al-Qaida contre New York

Le Figaro, avec AP et AFP

samedi 8 juillet 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La nébuleuse terroriste est impliquée dans le complot présumé visant le réseau de transports de la ville américaine, déjoué à l’issue d’une enquête menée en collaboration avec des services de renseignement étrangers, en particulier libanais.

Le FBI a annoncé vendredi avoir identifié huit membres du réseau terroriste al-Qaida impliqués dans le complot, dont trois sont en détention à l’étranger. « Nous avons ce que j’appellerais huit principaux instigateurs que nous avons largement identifiés », a déclaré le chef du bureau du FBI à New York, lors d’une conférence de presse.

Trois d’entre eux ont été arrêtés mais un seul - un Libanais de 31 ans décrit comme le « cerveau » du complot ayant fait serment d’« allégeance à Oussama ben Laden » - est détenu et formellement inculpé au Liban, a-t-il précisé. L’arrestation de ce « suspect-clé » conduite « par les autorités libanaises a été primordiale dans cette enquête », selon la police fédérale.

Des « martyrs » impliqués

A Beyrouth, le ministre de l’Intérieur par intérim Ahmad Fatfat a confirmé qu’un Libanais était « en état d’arrestation » et qu’il était « soupçonné d’être à la tête d’un réseau travaillant sur internet », sans donner plus de détails.

Selon le patron du FBI à New-York, ce complot aurait impliqué des « martyrs » autrement dit des kamikazes, des explosifs. Ceux-ci auraient prévu de s’attaquer aux stations de métro qui connectent le sud de Manhattan à l’Etat voisin du New Jersey. Il a également souligné l’importance du « partenariat très efficace » des services de renseignement étrangers, en particulier libanais dans cette enquête lancée « il y a presque un an ». Le FBI affirme « que le réseau al-Qaida cherche toujours à s’attaquer aux Etats-Unis » mais ajoute qu’« au jour d’aujourd’hui, il n’existe aucune information précise ni crédible qu’Al-Qaïda prépare un attentat sur le sol américain ».

Le quotidien New York Daily News, à l’origine de ces révélations, croit savoir que le complot présumé était fomenté en liaison avec des Jordaniens proches d’Abou Moussab al-Zarqaoui, ancien chef d’Al-Qaïda en Irak, tué le 7 juin lors d’un raid aérien.

Engloutir Wall Street sous les eaux

« L’enquête se poursuit », a simplement indiqué le FBI. « Il y a et il y a eu certainement des complots sérieux fomentés contre le réseau de transports de la ville de New York », a confirmé Pete King, président de la commission pour la Sécurité intérieure à la Chambre des représentants. « Je sais que l’arrestation à Beyrouth a été très significative mais il aurait été préférable que cela ne soit pas rapporté », a-t-il regretté. Selon le Daily News, le tunnel Holland passant sous la rivière Hudson à New York était plus spécifiquement visé, les conspirateurs escomptant submerger sous les eaux le quartier financier de Wall Street, pourtant situé au-dessus du niveau du fleuve. Selon le New York Times, le Holland Tunnel n’était pas la cible des terroristes. Le sénateur Charles E. Schumer a évoqué un attentat contre le Lincoln Tunnel. Selon lui, l’idée d’inonder Manhattan n’est pas très sérieuse : « Dans la famille des terroristes, ceux-là ne remportent pas la palme de l’intelligence », a-t-il déclaré.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :