jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Italie : arrestation de membres des services secrets nationaux

Italie : arrestation de membres des services secrets nationaux

Romandie News

mardi 11 juillet 2006, sélectionné par Spynews

logo

Plusieurs membres des services secrets italiens ont été arrêtés. Ils sont accusés d’être impliqués dans l’enlèvement d’un imam égyptien en février 2003 en Italie, une affaire dans laquelle 22 agents de la CIA sont également poursuivis par la justice.

Selon l’agence ANSA, "Marco Mancini, directeur de la 1ère division du Sismi" et d’autres membres des services de renseignements militaires ont été arrêtées. La chaîne télévision d’informations en continu, Sky TG24, présente Marco Mancini comme le numéro 2 du Sismi et annonce que trois personnes au total ont été arrêtées.

"Avec l’arrestation à l’aube (...), sur mandat du parquet de Milan, du chef et de plusieurs éléments opérationnels du contre-espionnage du Sismi auxquels nous devons certaines des plus brillantes opérations (...) dont la libération de nos otages en Irak, le procureur-adjoint Spataro et tout le parquet de Milan ont fourni une contribution fondamentale à la lutte internationale contre le terrorisme", a dénoncé de manière ironique l’ancien chef de l’Etat italien Francesco Cossiga.

Le procureur anti-terroriste Armando Spataro du parquet de Milan mène depuis longtemps une enquête sur l’enlèvement, le 17 février 2003, de l’ancien imam d’une mosquée de la ville, l’Egyptien Osama Mustafa Hassan, connu également sous le nom d’Abou Omar.

Dans cette affaire, 22 agents de la CIA, qui font l’objet d’un mandat d’arrêt européen du parquet de Milan, sont soupçonnés d’avoir organisé ou participé à l’enlèvement. Parmi les 22 acccusés figure notamment un ancien haut responsable du consulat américain à Milan, Robert Lady.

Le parquet de Milan avait également délivré des mandats d’arrêt internationaux et des demandes d’extradition aux Etats-Unis. Mais ces deux procédures ont été bloquées par le ministre de la Justice du précédent gouvernement de Silvio Berlusconi.

Dans un rapport sur les agissements de la CIA en Europe, le Suisse Dick Marty cite le cas de l’imam Abou Omar, enlevé "avec l’aide d’agents italiens", pour être remis aux autorités égyptiennes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :