jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un journaliste de Hong Kong accusé d’espionnage

Un journaliste de Hong Kong accusé d’espionnage

AFP

mercredi 23 août 2006, sélectionné par Spynews

logo

Le procès d’un journaliste de Hong Kong incarcéré depuis plus d’un an en Chine pour « espionnage » au profit de Taïwan s’est ouvert mardi à Pékin, a indiqué un responsable du tribunal.

Ching Cheong, 56 ans, ancien correspondant du quotidien singapourien The Straits Times à Hong Kong, a comparu devant la cour intermédiaire numéro deux de la capitale, a-t-on ajouté de même source.

La durée prévue de ce procès dont l’existence a été révélée par le Centre d’information pour les droits de l’Homme et la démocratie, une organisation ayant son siège à Hong Kong, n’a pas été précisée.

Mardi en fin de journée, aucune information n’avait filtré sur l’audience. Interrogé à l’extérieur du tribunal par la presse étrangère pour savoir si ce procès se déroulait à huis clos, le responsable, qui a refusé de donner son nom, a indiqué qu’il avait été « possible au public de demander à assister au procès, mais pas aux journalistes ».

La famille de M. Ching, qui n’était pas joignable au téléphone, n’était pas présente mardi, selon l’association hongkongaise.

Le journaliste avait été arrêté en avril 2005 à Canton (Sud) avant d’être inculpé quatre mois plus tard d’« espionnage » et placé en résidence surveillée à Pékin.

Selon l’accusation, l’accusé, qui risque entre 8 et 10 ans de prison, aurait collecté entre 2000 et 2005 des renseignements en Chine qu’il aurait ensuite monnayés.

L’épouse de M. Ching estime que l’arrestation de son mari est liée à ses tentatives d’obtenir la transcription écrite d’interviews secrètes avec le dirigeant réformateur Zhao Ziyang, victime d’une purge au sein du Parti communiste chinois et décédé il y a plus an et demi.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :