lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Rapport critique du GAO américain sur l’utilisation des technologies (...)

Rapport critique du GAO américain sur l’utilisation des technologies critiques par le DoD

Intelligence-Economique.gouv.fr

mercredi 23 août 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le GAO (The Government Accountability Office), rattaché à la Chambre des représentants, a publié le 28 juillet 2006 un rapport d’évaluation du programme des technologies critiques militaires dont la vocation est de mettre à jour des technologies critiques contenues dans les programmes MCTL et DSTL. Ce document détermine également comment ces deux listes sont utilisées comme support pour le contrôle des exportations et dans le processus de décision d’acquisition des technologies par le DoD.

Les listes MCTL (Militarily Critical Technologies List) et DSTL (Developing Sience and Technologies List) sont mises à jour par l’Institute of Defense Analyses. Elles couvrent vingt secteurs appartenant aussi bien aux domaines de la sécurité de l’information ou du positionnement que de la biochimie, biologie , des lasers ou de l’aéronautique. Ces secteurs sont réévalués au moins tous les quatre ans à raison de cinq secteurs par an. Ces listes sont considérées comme essentielles pour le contrôle des exportations, informer les services de contre-espionnage et orienter les programmes de recherche en vue d’assurer la sécurité nationale et la supériorité technologique des Etats-Unis.

Deux points ressortent des conclusions de ce rapport. D’une part, le processus de validation des mises à jour ne fournit pas suffisamment de garantie qu’elles soient complètes et justes. D’autre part, elles ne sont généralement ni utilisées ni relayées par les agences américaines. Le GAO demande ainsi qu’un dispositif plus important soit alloué à ces deux listes afin de connaître ce qui est contrôlable de ce qui doit être protégé. Dénonçant même les activités paroissiale d’identification et de recherche de ces technologies critiques par plusieurs agences, il recommande une identification et une coordination de l’information scientifique et technique plus efficace pour percevoir les besoins technologiques et orienter les décisions visant à protéger les intérêts de sécurité nationale.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :