mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Toujours pas de patron à la Sûreté de l’Etat

Toujours pas de patron à la Sûreté de l’Etat

7sur7.be

jeudi 31 août 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La Commission sénatoriale de suivi des activités du Comité R, l’organe de contrôle des services de renseignement, presse le gouvernement de désigner un nouvel administrateur général à la Sûreté de l’Etat. La Commission parlementaire de suivi est d’avis qu’en raison de l’absence d’administrateur général, il n’y a pas eu de "gestion unifiée" à la Sûreté en 2006. Celle-ci a été mise à mal à l’occasion de plusieurs affaires qui se sont déroulées cette année : envoi d’une presse isostatique à l’Iran, affaire Erdal, vols de la CIA.

La Commission sénatoriale s’est réunie ce jeudi avec la Commission de la Chambre chargée de l’accompagnement parlementaire du Comité P, l’organe de contrôle des services de police. Les deux Commissions réunies ont approuvé le rapport d’activité du Comité R. Ce faisant, les parlementaires demandent au Comité de contrôle des services de renseignement où en est la mise en oeuvre des recommandations qu’ils formulent.

Les parlementaires demandent également au Comité R de relancer un rapport de 2002 sur le terrorisme islamiste. Enfin, les parlementaires ont également reparlé des vols de la CIA ainsi que de la défense du potentiel économique de la Belgique.

Pour rappel, l’ancien administrateur Koen Dassen avait démissionné au début de l’année, à la veille de la publication d’un rapport sur les relations entre la Belgique et l’Iran.

JPEG - 6.3 ko

Koen Dassen a démissionné au début de l’année. Son remplaçant n’a toujours pas été nommé. Les parlementaires s’inquiètent.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :