mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Dissolution de la 54e ERA

Dissolution de la 54e ERA

Armée de l’Air, Ministère de la Défense

vendredi 1er septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Depuis le 31 août 2006 à minuit, la 54e escadre de renseignement air de la base aérienne 128 "lieutenant-colonel Dagneaux" de Metz est officiellement dissoute.

Une cérémonie, s’étant déroulée au mois de juin dernier, avait déjà offert l’occasion au lieutenant-colonel Baronnet, commandant la "54", d’effectuer la remise de drapeaux au général Tilly, commandant de la force aérienne de combat (CFAC), marquant par ce geste symbolique la disparition de l’unité.

La 54e escadre assurait le recueil, la fusion et la diffusion du renseignement d’origine électromagnétique. Elle était constituée d’appareils C160 Gabriel, autrement dit de Transall modifiés effectuant du recueil électromagnétique.

Des officiers de renseignement, exploitants des interceptions, linguistes, interprètes-photos, contribuaient au recueil de l’information.

Cette dissolution s’inscrit dans un contexte plus général de regroupement de la force aérienne de combat (CFAC) et de la force aérienne de projection (CFAP) en un pôle unique baptisé pôle "Force", dont le commandement se trouve sur la base aérienne de Metz. Ce regroupement prenant officiellement effet le 1er septembre 2006.

- CFAC
- BA 128 Metz

JPEG - 42.6 ko

Le lieutenant-colonel Baronnet (de dos), commandant la "54", remettant le drapeau au général Tilly, commandant de la force aérienne de combat (CFAC)

JPEG - 46.7 ko

Le général Tilly et le lieutenant-colonel Baronnet devant un C 160 Gabriel


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :