dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > L’amélioration des capacités opérationnelles de la France

L’amélioration des capacités opérationnelles de la France

Premier-ministre.gouv.fr

lundi 4 septembre 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Avec l’arrivée d’équipements modernes et le lancement de nouveaux programmes, la France a renforcé ses capacités de défense et adapté son fonctionnement aux contextes technologique et géostratégique.

La loi de programmation militaire de 2002, dont la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, a présenté un bilan positif le 28 juin, a permis ces évolutions.

Le premier escadron de Rafale de l’armée de l’air a été mis en service opérationnel. Les neuf Rafale de la première flottille de la marine nationale ont été engagés lors d’opérations conduites en mai dernier au-dessus de l’Afghanistan.

Le redressement de la capacité de projection, indispensable pour porter l’action des forces françaises aux sources géographiques de la menace, est en cours. En 2004 et 2005, deux satellites, l’un d’observation, l’autre de communication, ont renforcé l’autonomie de la France. Les nouvelles technologies sont présentes sur les théâtres d’opérations. La pérennisation de l’outil de dissuasion est également assurée.

La loi de 2002 a en outre permis de lancer de nouveaux programmes (véhicule blindé de combat d’infanterie pour l’armée de terre, frégates multimission pour la marine, programme A 400 M pour le renouvellement de la flotte d’avions de transport).

Pour poursuivre sur la voie du rétablissement de notre outil de défense et garder un rôle de premier plan dans la construction d’une défense européenne moderne et efficace, cet effort doit être maintenu dans la durée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :